TV

Emmanuel Macron annonce un couvre-feu pour lutter contre la propagation de la Covid-19 (vidéo)

Emmanuel Macron annonce un couvre-feu pour lutter contre la propagation de la Covid-19 (vidéo)

Les annonces du président de la République étaient très attendues par tous les Français. Ce mercredi 14 octobre, Emmanuel Macron s'est exprimé sur TF1 et France 2 et a annoncé de nouvelles mesures restrictives, dont un couvre-feu de 9h à 6h...

Les Français s'en doutaient... Face au nombre croissant de personnes testées positives à la Covid-19 et du nombre de morts dû au coronavirus, Emmanuel Macron a été contraint de prendre de nouvelles mesures restrictives. Les services de réanimation commencent à être surchargés à cause de ce virus si dangereux. Avec plus de 20 000 nouveaux cas quotidiens, il fallait faire un choix. Ce mercredi 14 octobre, le président de la République s'est exprimé à 19h55 sur TF1 et France 2 pour répondre aux interrogations des Français et annoncer de toutes nouvelles mesures à prendre en compte afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Le moment fatidique est donc arrivé lorsque le chef de l'État a annoncé la mise en place d'un couvre-feu en Île-de-France et dans huit autres métropoles, de 21 heures à 6 heures, et ce, à compter de ce samedi 17 octobre...

Couvre-feu de 21 heures à 6 heures

L'interview a été rythmée par les questions d'Anne-Sophie Lapix et de Gilles Bouleau. Emmanuel Macron s'est exprimé depuis l'Elysée et a donc expliqué : "La décision que nous avons prise est un couvre-feu en Ile-de-France et à 8 métropoles (Grenoble, Lille, Lyon, Aix-Marseille, Montpellier, Rouen, Saint-Etienne et Toulouse) entre 21h et 6h, pour 4 semaines". Cependant, au fil de l'interview, les quatre semaines se sont transformées en six, renouvelables si le Parlement l’autorise. En cas de non-respect du couvre-feu, des amendes de 135 euros pourront être délivrées, allant jusqu'à 1500 euros en cas de récidive. Par ailleurs, il a annoncé que les réunions dans le cadre privé et donc familial devaient se limiter à six personnes différentes maximum. Cependant, contre toute attente, les Français peuvent bel et bien se déplacer dans tout l'Hexagone lors des vacances de la Toussaint... Emmanuel Macron a tenu à clôturer son discours par une note positive "On sortira plus fort parce qu'on sera plus uni."

 

 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people