TV

Didier Raoult tacle Laurence Ferrari et ses questions lors de son interview sur CNews (Vidéo)

Didier Raoult tacle Laurence Ferrari et ses questions lors de son interview sur CNews (Vidéo)

L'infectiologue star Didier Raoult n'a pas la langue dans sa poche. Laurence Ferrari l'aura appris à ses dépends ce mercredi 19 août lors de son interview sur CNews. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Didier Raoult est adulé par certains et détesté par d'autres. Le médecin marseillais chante de la chloroquine, a un certain franc-parler comme il l'a démontré à plusieurs reprises. Depuis le début de l'épidémie de Covid-19, le directeur de l'IHU Méditerranée à Marseille met en doute le fait qu'il y aura une seconde vague. Lui n'y croit pas. Pour le professeur Raoult, la Covid-19 n'est "pas une maladie très grave" et il affirme qu'elle se soigne très bien avec de la chloroquine qu'il prescrit à ses patients. Donald Trump en avait pris à titre préventif, faisant l'objet d'intenses critiques. De nombreuses personnalités ont pris la défense de Didier Raoult, telles que Jean-Marie Bigard ou encore Benjamin Castaldi ou Patrick Pelloux. D'autres, au contraire, l'ont descendu en flamme comme Anne Sinclair ou encore Brigitte Milhau qui refusait de parler de lui dans "L'Heure des pros".

Didier Raoult trouve les questions de Laurence Ferrari "datées"

Ce mercredi 19 août, Didier Raoult a accordé une longue interview à Laurence Ferrari. La journaliste de CNews a balayé de nombreux sujets et est revenue sur le confinement, la vaccination, la mortalité du virus, etc. Au détour d'une question cependant, Didier Raoult n'a pas hésité à la remettre en place comme il se doit. Alors que Laurence Ferrari défend le confinement et souligne que le but était de ne pas engorger les hôpitaux", Didier Raoult qui se tripote la barbe est perplexe et la renvoie dans ses cordes. "Les questions que vous posez ne sont pas inintéressantes, mais elles sont datées", répond-il au bout d'une minute d'hésitation. Imperturbable, Laurence Ferrari a continué comme si de rien n'était.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people