TV

Didier Raoult machiste et méprisant ? Alba Ventura dénonce l'attitude du professeur marseillais (Vidéo)

Didier Raoult machiste et méprisant ? Alba Ventura dénonce l'attitude du professeur marseillais (Vidéo)

Invitée sur le plateau de "C à Vous" lundi 5 octobre, la journaliste de RTL Albva Ventura est revenue sur son interview de Didier Raoult dont elle garde un souvenir atroce. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Tous les jours dans la matinale de RTL, Alba Ventura réalise l'interview politique de 7h45 dont elle a pris les commandes en août 2019. Après avoir été chef adjointe du service politique RTL, elle a succédé en 2013 à Alain Duhamel pour l'édito politique du lundi au vendredi à 7h20. La journaliste âgée de 50 ans a une longue carrière derrière elle. Pourtant, il lui arrive encore de devoir affronter le machisme de certains invités. Ce fut notamment le cas lors de son interview du médecin marseillais Didier Raoult. Elle en garde un très mauvais souvenir.

"J'ai été très mal reçue"

Sur le plateau de "C à Vous" ce lundi  5 octobre, Anne-Elisabeth Lemoine a convié trois femmes médiatiques : Léa Salamé, Apolline de Malherbe qui vient de succéder à Jean-Jacques Bourdin dans la matinale de RMC et Alba Ventura. Toutes ont dû un jour affronter une ambiance machiste. "Il vous regardait dans les yeux ou pas ? Souvent il préfère regarder l'homme qui est à vos côtés que vous dans les yeux, enfin mois ça m'est arrivé ça", révèle Anne-Elisabeth Lemoine. Alba Ventura acquiesce, elle aussi connaît le problème.

Mais ce n'est pas tant le regard que les remarques de Didier Raoult qui ont gêné la journaliste. "Je n'ai jamais été aussi mal reçue par quelqu'un que par le professeur Raoult alors que j'y allais avec un a priori pas du tout négatif. (...) Je me déplace pour aller jusqu'à Marseille. J'ai été très mal reçue avec du mépris, du machisme", explique l'intervieweuse politique. Un souvenir cuisant qui n'est pas sans rappeler l'interview de Laurence Ferrari au mois d'août. Didier Raoult n'avait eu de cesse de s'en prendre à la journaliste et à ses questions "datées".

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people