TV

Didier Deschamps : Son message d'alerte sur le coronavirus suite au test positif de Paul Pogba (vidéo)

Didier Deschamps : Son message d'alerte sur le coronavirus suite au test positif de Paul Pogba (vidéo)

Les supporters de l'équipe de France n'en reviennent pas. Didier Deschamps n'a pas pu sélectionner Paul Pogba pour la Ligue des nations en raison d'un test positif à la Covid-19. Après cette annonce, le sélectionneur s'est exprimé dans le "19.45" sur M6 pour alerter sur le virus.

Coup dur pour l'équipe de France et Didier Deschamps. Ce jeudi 27 août, Didier Deschamps a annoncé la liste des vingt-trois joueurs sélectionnés pour la Ligue des nations lors d'une conférence de presse et à la surprise générale, le nom de Paul Pogba n'y figurait pas... Le sélectionneur de l'équipe de France s'est alors justifié devant les journalistes concernant ce choix qui en a fait parler plus d'un : "Avant que je réponde à vos questions, j’ai été amené à la dernière minute à effectuer un changement dans la liste. Paul Pogba était prévu dans cette liste. Malheureusement pour lui, il a effectué un test hier qui s’est révélé positif ce matin, donc j’ai dû le remplacer au dernier moment par Eduardo Camavinga.". La France doit affronter la Suède ce samedi 5 septembre pendant que Paul Pogba devra rester en quatorzaine.

Une prise de conscience est nécessaire

La propagation du coronavirus s'accélère en France ces derniers jours et n'épargne personne. Ce jeudi 27 août, plus de 6.111 nouveaux cas de covid-19 ont été recensés au cours des dernières vingt-quatre heures en France, dont le champion du monde, Paul Pogba. Didier Deschamps a alors tenu à s'exprimer dans le "19.45" diffusé sur M6 le soir même pour lancer un message d'alerte concernant le coronavirus. Il a expliqué : "C'est une question de générations. Même en faisant tout, vous pouvez être confrontés à un test positif. Les générations qui ont un peu plus d’expérience ont un rapport particulier avec ce virus et cette contamination, il y a plus de prudence. Pour les générations plus jeunes, il y a certainement un peu trop d’inconscience...". Un constat alarmant qui ne cesse d'augmenter et dont aucun remède n'est encore efficace.

 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people