TV

Des propos antisémites tenus pendant la manifestation parisienne, Jean-Luc Mélenchon nie les faits (Vidéo)

Des propos antisémites tenus pendant la manifestation parisienne, Jean-Luc Mélenchon nie les faits (Vidéo)

Durant la manifestation contre les violences policières qui s'est déroulée samedi 13 juin, des insultes antisémites ont été proférées. Malgré la vidéo où les entend nettement, Jean-Luc Mélenchon dément. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Samedi se déroulait une nouvelle manifestation contre les violences policières à l'appel du comité Adama Traoré. La précédente qui s'était déroulée malgré l'interdiction devant le tribunal de Paris avait réuni près de 20 000 personnes. Cette fois-ci le rendez-vous était donné place de la République. Le cortège devait ensuite s'élancer en direction de l'Opéra Garnier mais les policiers ont bloqué les rues y menant et les participants au rassemblement sont restés place de la République. Divers incidents ont émaillé la manifestation. Outre le gendarme lynché en fin de journée et les affrontements entre forces de l'ordre et protestataires, des militants de Génération Identitaire ont déployé une banderole protestant contre le racisme anti-blanc.

Jean-Luc Mélenchon qualifie de "ragots" les insultes

Dans le même temps alors que la foule massée en contrebas regarde les membres de Génération Identitaire qui se trouvent sur le toit d'un immeuble, on entend une personne hurler des injures antisémites. "Sale juif" est crié à plusieurs reprises. La scène est filmée et a été diffusée dans la matinale de CNews ce dimanche 14 juin. La préfecture de police de Paris a twitté dans la foulée : "Sales juifs scandé par les manifestants. Le préfet de Police signale ces propos antisémites à la justice". Jean-Luc Mélenchon qui faisait partie du cortège a une toute autre version de l'affaire. Il affirme ainsi qu'il n'y a eu aucune insulte antisémite prononcée et que la préfecture de police "incite à la haine en colportant des ragots". Il parle de "méthodes indignes pour diviser, semer la haine et défigurer la marche pacifiste des anti-racistes".

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people