TV

Des Paroles et des actes : Un homme pénètre sur le plateau, la sécurité doit intervenir (Vidéo)

Des Paroles et des actes : Un homme pénètre sur le plateau, la sécurité doit intervenir (Vidéo)

Suite aux attentats qui ont frappé Bruxelles mardi 22 mars, "France 2" a décidé de chambouler ses programmes cette semaine. Ainsi, l’émission "Des paroles et des actes" initialement consacrée à Jean-Luc Mélenchon a été renommée "L'Europe face au terrorisme". Mais alors que David Pujadas était en train d’interroger ses invités, peu avant 22h, un homme a fait irruption en plateau pour faire passer un message sur l’état d’urgence. La sécurité a dû intervenir. Une vidéo à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Quatre jours après les terribles attentats de Bruxelles qui ont fait au moins 31 morts et 270 blessés, la Belgique et l’Europe restent toujours très marquées. Du côté de l’enquête, trois kamikazes, les frères El Bakraoui et Najim Laachraoui ont été identifiés. La police est toujours à la recherche de deux hommes filmés aux côtés des terroristes. Et grâce aux témoignages d’un chauffeur de taxi qui a amené l’un des commandos à l’aéroport de Bruxelles, les enquêteurs ont pu retracer leur parcours et ainsi découvrir leur planque située dans le quartier de Schaerbeek. Dans ce même quartier, ils ont d’ailleurs découvert un ordinateur dans une poubelle dans lequel ils ont retrouvé un fichier audio où Ibrahim El Bakraoui y explique "ne plus savoir quoi faire", "être recherché de partout". Se sentant "cerné de toutes parts", il dit devoir "être dans la précipitation", car "s'il s'éternise, il risque de terminer à côté de lui dans une cellule".

"Je veux dénoncer ce soir l'état d'urgence"

Et depuis ces terribles attentats, les chaines françaises ont bouleversé leurs programmes. Ainsi, jeudi soir l’émission l'émission "Des paroles et des actes" initialement consacrée à Jean-Luc Mélenchon a été remplacée par un "Des paroles et des actes" intitulé "L'Europe face au terrorisme"  avec comme invités,  Bernard-Henri Lévy ou encore Nathalie Kosciusko-Morizet. Et justement, alors que David Pujadas était en train de questionner NKM sur le rôle de la France dans la lutte contre le terrorisme, un homme a fait irruption sur le plateau. "Bonsoir à tous. Je suis Nicolas Paganelli élève-avocat au Barreau de Paris. Je veux dénoncer ce soir l'état d'urgence", a-t-il lancé avant d’ajouter : "C'est un scandale et personne n'en parle." Très calme mais visiblement agacé, le présentateur lui a alors répondu : Monsieur, excusez-moi, on ne vous entend pas parce que vous n'avez pas de micro. Donc de toute façon on ne vous entendra pas." Et de conclure : "Seuls ceux qui sont invités peuvent s'exprimer". Finalement, la sécurité a dû intervenir pour maitriser l’individu afin que l’émission reprenne son cours.

Réagissez à l'actu people