TV

Des paroles et des actes : Jean-Luc Mélenchon accuse un journaliste de corruption, tension sur le plateau (vidéo)

   / 5  
Jean-Luc Mélenchon accuse François Lenglet de corruption, ambiance tendue sur le plateau
1
Jean-Luc Mélenchon accuse François Lenglet de corruption, ambiance tendue sur le plateau
Le président du Front de gauche a accusé le journaliste d'être plus corrompu qu'Evo Morales, le président bolivien
2
Le président du Front de gauche a accusé le journaliste d'être plus corrompu qu'Evo Morales, le président bolivien
3
François Lenglet dans Des paroles et des actes
4
François Lenglet dans Des paroles et des actes
Le plateau de Des paroles et des actes
5
Le plateau de Des paroles et des actes

Jean-Luc Mélenchon était jeudi soir l’invité de David Pujadas dans le dernier numéro de Des paroles et des actes sur France 2. Et l’ambiance était tendue sur le plateau entre le président du Front de gauche et le journaliste économique François Lenglet. Tellement tendue que Jean-Luc Mélenchon a fini par accuser son interlocuteur de corruption. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Lorsque Jean-Luc Mélenchon débarque sur un plateau de télévision, il se passe toujours quelque chose. Au mois d’avril, le président du Front de gauche avait ainsi été invité par C à Vous pour parler du mouvement Nuit Debout. Et il avait eu un échange plutôt musclé avec Patrick Cohen : "Vous ne pouvez pas avoir tort, vous êtes journalistes donc vous avez raison mais moi je me permets de dire que le reste du temps vous êtes un menteur parce que vous attribuez les violences aux jeunes et aux salariés alors que souvent, c’est sujet à discussion" avait-il lancé, provoquant la réaction immédiate de la présentatrice Anne-Sophie Lapix : "C’est violent de dire ‘vous êtes un menteur’. Nous sommes à côté de la place de la République, on a aussi des yeux pour sortir et voir ce qui se passe. Vous n’êtes pas le seul à rencontrer des gens".

Jean-Luc Mélenchon prend la défense d'Evo Morales

Et visiblement s’en prendre aux journalistes semble être la nouvelle stratégie de Jean-Luc Mélenchon puisqu’il a remis ça jeudi soir pour le dernier numéro de Des paroles et des actes. Sa cible, le journaliste économique François Lenglet, après que celui-ci lui ait reproché d’avoir dit, au cours de sa carrière, admirer trois hommes politiques aux vertus discutables : Hugo Chavez, Evo Morales et Alexis Tsipras. Et s’il n’a pas forcément relevé l’attaque sur Hugo Chavez et Alexis Tsipras, Jean-Luc Mélenchon a pris la défense d’Evo Morales affirmant notamment que François Lenglet était "sans doute plus corrompu que ne le sera jamais Mr Morales". Autant dire tout de suite que le journaliste n’a pas apprécié la remarque…

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people