TV

Des paroles et des actes : Alain Finkielkraut se fait recadrer par une enseignante, "pour le bien de la France, taisez-vous !" (Vidéo)

Des paroles et des actes : Alain Finkielkraut se fait recadrer par une enseignante, "pour le bien de la France, taisez-vous !" (Vidéo)

Jeudi soir, "France 2" diffusait un nouveau numéro de son émission, "Des paroles et des actes", avec comme invités l'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit et le philosophe Alain Finkielkraut. Et ce dernier a eu un vif échange avec une jeune enseignante qui n’a pas hésité à attaquer l’académicien français. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Pour ce nouveau numéro "Des paroles et des actes" sur "France 2", David Pujadas avait convié autour de la table  l'ancien eurodéputé écologiste Daniel Cohn-Bendit et le philosophe  Alain Finkielkraut. Et si on attendait de vifs échanges entre les deux hommes, la séquence la plus marquante de la soirée est venue grâce au public. En effet, Wiam Berhouma, professeure d’Anglais, n’a pas hésité à interpeller Alain Finkielkraut sur le racisme que subissent les musulmans. "En dix ans en France, la parole raciste s’est considérablement libérée. Elle est devenue décomplexée, elle est devenue commune et surtout elle est largement partagée par une grande partie de la société française et ce racisme-là, il touche plusieurs communautés, mais la cible visée et visible c’est surtout les musulmans, a-t-elle lancé avant de poursuivre : Ces attaques sont nourries, alimentées par plusieurs choses. Des discours politiques, elles sont aussi encouragées par des pseudo-intellectuels qui en parlent et qui en font des analyses et enfin elles sont encouragées par des médias qui traitent de l’information de manière totalement biaisée de sorte à faire du musulman l’ennemi de l’intérieur et j’insiste sur ça".

"Je suis accablé par ce que je viens d’entendre"

Puis, elle a directement attaqué l’académicien français. "Là où votre rôle d’intellectuel était d’éclairer les débats, vous avez au contraire obscurci nos pensées, nos esprits avec tout un tas de théories vaseuses et très approximatives. Vous avez surfé sur des peurs et alimenté des amalgames". Ce à quoi lui a répondu Alain Finkielkraut : "Je suis accablé par ce que je viens d’entendre", avant de s’expliquer. Mais visiblement pas convaincue de la réponse de son interlocuteur, l’enseignante a surenchéri en faisant référence à une vidéo qui a fait le buzz sur le web dans laquelle le philosophe s’énerve sur le plateau "Ce soir ou jamais" de Frédéric Taddéï. "Il y a une vidéo de vous sur internet où vous criez à monsieur (Abdel Raouf) Dafri (scénariste français,NDLR) : 'taisez-vous, taisez-vous'. Et bien je vais vous dire, pour le bien de la France, je vous dit la même chose, taisez-vous monsieur Finkielkraut."

Réagissez à l'actu people