TV

Des migrants agressent violemment des journalistes, un handicapé les défend ! (Vidéo)

Des migrants agressent violemment des journalistes, un handicapé les défend ! (Vidéo)

Alors que l’Europe connait depuis plusieurs mois une arrivée massive de migrants, la tension est de plus en plus palpable dans les différentes villes européennes. A Stockholm, capitale de la Suède, un groupe de réfugié s’en est violemment pris à une équipe de journaliste. Une personne en chaise roulante a même dû intervenir pour calmer la situation. Une vidéo à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Vendredi, l’Union Européenne est parvenue avec la Turquie a trouvé un accord sur la crise des migrants pour tenter d’enrayer l’afflux massif de personnes en Europe. Depuis dimanche, il prévoit notamment le renvoi en Turquie de tous les migrants. Mais pour ceux qui sont déjà parvenus à rejoindre, la France, l’Allemagne ou encore la Grande-Bretagne leur situation est préoccupante. Le co-fondateur du site "Mediapart", Edwy Plenel, avait poussé un coup de gueule dans "On n’est pas couché" contre le gouvernement français. "On dit aux Anglais aujourd’hui dans le débat sur l’Europe : Si vous quittez l’Europe on va les lâcher sur vous. Comme si c’était des hordes, comme si ce n’était pas des humains. C’est une honte ! Notre pays n’est plus le pays des droits de l’Homme, il n’est que le pays de la déclaration des droits de l’Homme. C’est honteux. Ils ont détruit cette semaine avec des bulldozers, des lieux de vie, des lieux qui servaient d’école, qui servaient de lieux de rencontre. Car ces personnes vivent, ces personnes ont une histoire, ont une vie. Et nous sommes pour beaucoup, issus d’histoires de migrants comme ça. Ca crève le cœur".

Un handicapé défend des journalistes agressés par des migrants

Du côté de la Suède, les autorités ont mis en place une vague de reconduites à la frontières. "Nous n'avons pas le choix, a reconnu le ministre suédois de l'Intérieur Anders Ygeman à l'agence de presse TT. La Suède a accueilli 163 000 réfugiés en 2015, nos ressources financières et physiques sont épuisées. C'est pourquoi nous avons préparé un ordre pour la police et les services d'immigration d'expulser ceux dont la demande d'asile a été rejetée." Et ce n’est pas les images de migrants agressant des journalistes sur une place de Stockholm qui va arranger la situation. En effet, au cours d'un reportage pour l'émission "60 minutes" diffusée sur la chaîne de télévision australienne "Channel Nine", la journaliste Liz Hayes et son équipe de tournage se sont violemment fait prendre à partie. Une personne se déplaçant en fauteuil roulant est même intervenue pour ramener le calme en fonçant dans les jambes de l’un des agresseurs.

Réagissez à l'actu people