TV

Déconfinement : Michel Cymes s'adresse aux Français avec un message fort (vidéo)

Déconfinement : Michel Cymes s'adresse aux Français avec un message fort (vidéo)

Ce mardi 12 mai, Michel Cymes présentait un numéro spécial des "pouvoirs extraordinaires du corps humain" dédié au coronavirus et au déconfinement. En concluant son émission, le médecin a adressé un message fort au Français. La santé doit passer avant tout !

Après deux mois à rester enfermés chez eux, les Français ont pu retrouver quelques libertés. Ce lundi 11 mai, l'Hexagone a été déconfiné mais de nombreux doutes persistent. Le coronavirus circule toujours et aucun traitement ni vaccin n'a, pour le moment, été trouvé. Depuis que la pandémie de coronavirus a sévi dans le monde entier, des milliers de chercheurs, médecins, spécialistes et autres ont tenté de trouver des solutions mais les questions sont toujours présentes. D'ailleurs, ce mardi 12 mai, Michel Cymes présentait un numéro spécial des "pouvoirs extraordinaires du corps humain" diffusé sur France 2 et il a tenté d'apporter quelques précisions sur le coronavirus, sa contagiosité et sur la situation actuelle. S'il était accompagné d'un épidémiologiste, d'une virologue et du ministre de la Santé Olivier Véran, Michel Cymes a conclu seul son émission et a tenu à adresser un message fort aux Français, lors de cette case horaire particulièrement regardée. 

"la santé doit être LA priorité pour tous"

Michel Cymes a tenu à rappeler que la santé devait être primordiale en France et passer avant l'argent ou l'économie. Il a lancé un appel fort en concluant "Les pouvoirs extraordinaires du corps humain" : "Cette crise sanitaire nous a montré que la France, l’un des pays les plus riches du monde, l’une des plus grandes puissances, n’était pas prête face à l’attaque d’un virus inconnu il y a seulement quelques mois. Cette crise a montré que notre système de santé, pour les médicaments, les masques entre autres, était trop dépendant d’autres pays et elle a montré combien nos hôpitaux, nos cliniques, l’ensemble du personnel soignant, que ce soit dans le public ou dans le privé, qui s’est battu pendant de longues semaines, devait être mieux considéré et que quand on parlait de santé, il n’était plus possible de ne penser qu’argent, économies. Plus que jamais la santé doit être LA priorité pour tous, à commencer par les décideurs politiques.". Son message sera-t-il entendu ?

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people