TV

De quoi j’me mêle : Yann Moix sèchement recadré par une invitée (Vidéo)

De quoi j’me mêle : Yann Moix sèchement recadré par une invitée (Vidéo)

Diane Ducruet a la rancune tenace. Invitée sur le plateau de "De quoi j'me mêle", l'auteure ne s'est gênée pour recadre Yann Moix. Non Stop Zapping vous dévoile leur échange tendu qui a fait sourire Eric Naulleau aux commandes de l'émission.

Ambiance tendue sur le plateau de "De quoi j’me mêle",  C8. Si Yann Moix a fait les belles heures d'"On n’est pas couché" sur France 2 avec ses remarques et piques tranchantes, il se fait plus discret sur le plateau d’Eric Naulleau. Mais pour l’émission de ce 1er février, l’auteur a une nouvelle fois fait des siennes en s’attaquant à l’invitée du jour, Diane Ducruet.


Venue présenter son dernier livre "La dictatrice", la jeune femme a eu droit à une confrontation tendue avec l’essayiste. "Est-ce que vous avez considéré que c’est un livre qui pouvait se scénariser  pour faire un film ? Parce qu’on a l’impression, quand même, que c’est  très cinématographique, plus que littéraire. Est-ce qu’on pourrait même considérer qu’il y a une série à aller chercher à l’intérieur ?", lui lance sans détour le chroniqueur. "Ça n’a pas l’air d’être un compliment, non plus", remarque Éric Naulleau. Pas de quoi décourager ou impressionner l’auteure qui ne se gêne pas pour envoyer balader Yann Moix et sa critique.

 

"On peut passer à la suivante ?"


"Avant, une chose. Est-ce que vous l’avez lu celui-ci, car la dernière fois qu’on s’est rencontrés, vous avez fait une très belle critique de mon livre qui était assez dégueulasse sans l’avoir lu… ce que vous avez admis. Du coup, si vous l’avez lu on continue, si pas, je préfère peut-être passer à autre chose parce que du coup, ça ne m’intéresse pas", lui a-t-elle répondu. Comprenant que son interlocuteur n’avait une fois de plus pas lu son livre, elle le recadre sans détour : "Donc, il ne l’a pas lu une fois de plus. Merci ! On peut passer à la suivante ?" Un échange qui n’a pas manqué de faire sourire l’animateur du programme et son public.

Par C.F.

Réagissez à l'actu people