TV

De quoi j'me mêle : Mazarine Pingeot se confie sur son enfance dans l'ombre (vidéo)

De quoi j'me mêle : Mazarine Pingeot se confie sur son enfance dans l'ombre (vidéo)

Invitée dans "De quoi j'me mêle" sur C8 ce samedi 23 novembre, Mazarine Pingeot est revenue sur son enfance vécue dans l'anonymat alors que François Mitterrand était président de la République. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Sa naissance a été l'un des secrets les mieux gardés de la République. Le 18 décembre 1974 à Avignon, est née Mazarine Pingeot de la relation secrète entre François Mitterrand et Anne Pingeot. Époux de Danielle Mitterand, il a vécu une double vie en rencontrant la mère de sa fille au début des années 60. Alors qu'il est devenu président de la République en 1981, l'existence de Mazarine Pingeot a été ignorée de presque tous. Une enfance vécue dans l'ombre et l'anonymat qui a éclaté au grand jour dans la presse en 1994. Aujourd'hui auteure, Mazarine Pingeot était invitée dans "De quoi j'me mêle" sur C8 ce samedi 23 novembre pour présenter son livre "Se taire".

"Je le prenais plus comme une prison que pour un château"

Interrogée par Eric Naulleau sur son enfance particulière qu'elle aurait vécu "dans les châteaux, et même dans les palais de la République", Mazarine Pingeot a répondu : "Les légendes, on ne peut rien y faire… Mon histoire nourrit le fantasme et quelque part, c’est normal, il y a tous les ingrédients pour ! Mais je n’ai rien à justifier, moi, j’ai grandi d’abord chez ma mère, dans son petit appartement, et puis après, on a dû vivre dans un logement de fonction pour sécuriser". Alors que François Mitterrand était chef d'État, la jeune fille voyait son père lorsqu'il "rentrait tous les soirs à la maison". Si vu de l'extérieur, sa vie pouvait paraître idéale dans un château, Mazarine Pingeot ne l'a pas vécu de cette manière :"Moi personnellement, je le prenais plus comme une prison que pour un château, mais bon, à certains égards, on peut penser ça peut-être".

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people