TV

De quoi j'me mêle : Énora Malagré tacle Vaimalama Chaves et les Miss France (vidéo)

De quoi j'me mêle : Énora Malagré tacle Vaimalama Chaves et les Miss France (vidéo)

Eric Naulleau a présenté un nouveau numéro de "De quoi j'me mêle" ce samedi 18 janvier à 23 heures sur C8. Vaimalama Chaves était invitée pour promouvoir son album "Good Vaïbes" et elle a rapidement été taclée par Énora Malagré.

Le premier numéro de 2020 de "De quoi j'me mêle", présenté par Eric Naulleau, ce samedi 18 janvier a suscité de vives réactions. Les chroniqueurs sont revenus plus en forme que jamais et les débats ont pris part sur le plateau. Dans cette nouvelle émission, le présentateur a reçu comme invités Julien Courbet venu présenter son one-man-show "Jeune & joli à 50 ans ...", David Michigan, influenceur et coach sportif, Emma Becker, écrivaine française et enfin Vaimalama Chaves, Miss France 2019 afin de faire la promotion de son album "Good Vibes". Comme à son habitude, Énora Malagré, qui est atteinte d'endométriose, n'avait pas sa langue dans sa poche et a taclé Vaimalama Chaves ainsi que les Miss France en général sur le plateau de "De quoi j'me mêle". 

"Aucune d'entre vous n'a été percutante" 

Énora Malagré a donné son point de vue concernant les Miss France et a taclé Vaimalama Chaves : "Aucune d'entre vous à mon sens n'a encore été très percutante. On est loin du discours de la Miss Univers qui a été élue il y a peu, qui était assez porteur et féministe. Aucune d'entre vous, que ce soient vous ou vos prédécesseuses, vous n'en faîtes pas grand-chose de cette élection. Vous, je vous ai fait un compliment, car bien malgré vous, vous avez subi les foudres de la twittosphère, mais je trouve que vous n'en faîtes pas grand-chose.". Vaimalama Chaves, qui est en conflit avec Rachel Legrain-Trapani, a tant bien que mal tenté de se défendre après ses propos : "On ne peut pas vraiment se positionner car on doit rester neutre pour éviter d'offenser certaines personnes.". Mais cela n'aura pas convenu à Énora Malagré qui a conclu : "Quel dommage d'être neutre quand on a un tel pouvoir entre les mains.". 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people