TV

David Pujadas fait ses adieux au JT de France 2 dans un message Facebook (Vidéo)

David Pujadas fait ses adieux au JT de France 2 dans un message Facebook (Vidéo)

David Pujadas tire sa révérence ce jeudi soir. Il présentera son dernier journal de 20h sur France 2, en avance par rapport à l’annonce de la chaîne. Sur Facebook ce matin, il a dévoilé son propre message d’adieu. Non Stop Zapping vous montre les images.

La nouvelle est tombée comme un coup de massue sur la rédaction de France 2 en plein milieu du mois d’avril. David Pujadas, à la tête du JT de 20h depuis 16 ans, était écarté sans plus de cérémonie par la chaîne. Le journaliste lui-même n’a été informé de la décision de Delphine Ernotte, la nouvelle directrice de France Télévisions, que quelques heures avant l’annonce officielle à la presse. David Pujadas a pu compter sur le soutien plein et entier de nombre de ses collègues, sur France 2, et ailleurs, qui se sont bousculés pour lui adresser des hommages et saluer sa brillante carrière. Alors qu’il devait quitter la chaîne à la fin de la saison, David Pujadas a finalement décidé de précipiter son départ. Il tiendra ce jeudi 8 juin le tout dernier journal sur la France 2.

"A demain pour notre au revoir"

Plutôt que d’attendre d’être à l’antenne, David Pujadas a tenu à remercier lui-même ses téléspectateurs et ses soutiens via un message Facebook mercredi. À travers une longue vidéo présentant les séquences marquantes de sa carrière, David Pujadas a ainsi fait la démonstration des nombreuses situations journalistiques qui ont marqué notre époque, et la sienne : l’attentat du World Trade Center, la visite de Jacques Chirac en Algérie ou encore l’élection de Barack Obama. "Merci pour ces séquences au cœur des événements rassemblés par Anne Bouville. New York après le 11/09 où j’avais rencontré Paul Auster et Elie Wiesel, Alger en 2003, Athènes et l’élection de Tsipras, la victoire d’Obama, la Tunisie à l’heure de la révolution ou la Crimée symbole de la nouvelle guerre froide… Et à demain pour notre au revoir", a-t-il légendé.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people