TV

Daphné Bürki, sa touchante déclaration d’amour à Paris après les attentats

Daphné Bürki, sa touchante déclaration d’amour à Paris après les attentats

Quelques jours seulement après les attentats survenus en plein cœur de Paris, les moments d’émotion se multiplient sur les chaînes de la télévision. Daphné Bürki, à la tête de la présentation de l’émission "La Nouvelle Edition" sur Canal+, s’est livrée à une poignante déclaration d’amour à sa ville natale, touchée par la tragédie. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Dans la nuit de vendredi à samedi, au moins sept assaillants ont perpétré des attentats terroristes en plein cœur de Paris, causant la mort de 129 personnes. Huit lieux de la capitale ont été touchés, dont la salle de concert du Bataclan située dans le XIème arrondissement de Paris et le Stade de France, où trois kamikazes se sont fait exploser alors que des milliers de supporters assistaient à la rencontre amicale entre les Bleus et l’Allemagne à seulement quelques mètres. Alors que le président Barack Obama mais aussi le prince Albert ont déjà rendu hommage aux victimes de ces attentats et à leurs proches, de nombreuses personnalités du monde de la télévision s’y mettent aussi. 
 

Daphné Bürki : "N'ayons pas peur" 

 
Et si Cyril Hanouna, endeuillé, a préféré déprogrammer "Touche pas à mon poste" ce lundi 16 novembre, tout comme "Danse avec les stars" samedi, Daphné Bürki n’a pas hésité à prendre la parole. Aux commandes de l’émission quotidienne "La Nouvelle Edition" sur Canal+, succédant depuis la rentrée de septembre à Ali Baddou, elle s’est exprimée sur les attentats du 13 novembre. Alors que Ali Baddou a justement tenu à rendre hommage à l’une de ses collaboratrices de Canal+, Fanny Minot, monteuse pour l’émission "Le Supplément", c’est le cœur lourd que Daphné Bürki a elle aussi fait une déclaration des plus touchantes à cette ville qu’elle aime tant et qui est même gravée sur son bras, Paris. "Je suis Parisienne, je suis Française. Paris est marqué sur mon bras. La ville dont je suis fière, celle où l'on danse, celle où l'on s'instruit", a-t-elle déclaré en arborant fièrement ses tatouages face à la caméra. La jeune animatrice de 35 ans, née dans le 14ème arrondissement de Paris, précise même qu’elle devait se rendre à un concert de rock organisé dans la salle de concert du Bataclan, là où s’est produit une des terribles attaques terroristes vendredi soir. "Je devais aller hier soir au Bataclan écouter du rock. Ce soir, je devais aller à Bercy secouer ma tête sur les Foo Fighters. Je fais partie de cette génération qu'ils ont voulu anéantir. Ils ont pris mes amis, nos amis", explique-t-elle, attristée. "N'ayons pas peur. Gardons la tête haute, et soyons solidaires."

Par Matilde

Réagissez à l'actu people