TV

Daphné Bürki confie avoir été victime de la "Ligue du LOL" dans "Je t'aime etc." (vidéo)

Daphné Bürki confie avoir été victime de la "Ligue du LOL" dans "Je t'aime etc." (vidéo)

Vendredi 15 février, Daphné Bürki présentait un nouveau numéro de "Je t'aime etc." sur France 2, consacré aux réseaux sociaux. L'animatrice a révélé avoir été elle aussi victime de la Ligue du LOL. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

La ligue du LOL n'a pas fini de faire parler d'elle. Plusieurs médias ont révélé que durant plusieurs années, une trentaine de personnes du monde du journalisme ont harcelé, moqué, menacé et même bloqué professionnellement des dizaines de victimes sur un groupe Twitter baptisé "La ligue du LOL". Depuis c'est un déferlement de réactions de victimes qui n'osaient jusqu'alors pas prendre la parole, et de nombreux membres de la ligue, dont ses deux fondateurs, ont été mis à pied voire licenciés par leurs rédactions. Pascal Praud avait notamment poussé un gros coup de gueule en début de semaine sur la moralité de cette histoire dans "L'heure des pros" sur CNews.

"J'ai subi un harcèlement très violent, j'ai subi des menaces de mort à l'époque"

Ce vendredi, c'est Daphné Bürki qui a à son tour pris la parole dans "Je t'aime etc.". L'animatrice a révélé avoir été victime de la Ligue du LOL il y a plusieurs années : "J'ai travaillé pendant une année en 2012 auprès de Vincent Glad, celui qui a créé cette Ligue du LOL, cette spirale selon laquelle il a considéré être dépassé aujourd'hui. J'ai subi un harcèlement très violent, j'ai subi des menaces de mort à l'époque. Je n'ai pas porté plainte. Je vous le dis aujourd'hui, parce que personne ne savait comment faire, personne ne savait quoi me dire. On me disait surtout, à l'époque, 'c'est normal, c'est le jeu'. Il n'y a pas de jeu. Ça a été un moment terrifiant de ma vie" s'est confié Daphné Bürki. Elle précise n'en avoir même pas parlé à ses parents. L'animatrice a conclu en dévoilant qu'elle avait proposé à Vincent Glad de venir s'expliquer sur le plateau, mais que ce dernier a refusé.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people