TV

Cyril Hanouna - TPMP : l'animateur s'attaque (encore) à Arthur (vidéo)

Cyril Hanouna - TPMP : l'animateur s'attaque (encore) à Arthur (vidéo)

La guerre entre Cyril Hanouna et Arthur n'est pas prête de se terminer et dépasse même nos écrans. Ce lundi 13 mars dans "Touche pas à mon Poste", le présentateur s’est confié sur une anecdote lors d'un contrôle de police. Non Stop Zapping vous dévoile les images.

Son conflit avec Arthur, Cyril Hanouna en entend beaucoup parler et ne risque pas de se tasser. La dernière occasion, l'animateur la raconte dans "Touche pas à mon Poste" ce lundi 13 mars. De manière surprenante, c'est lors d’un contrôle de police que l'animateur a de nouveau entendu parler de sa rivalité avec l'animateur franco marocain qui vient de fêter ses 51 ans. Et les policiers ne sont pas faits prier pour plaisanter sur l’inimité entre les deux animateurs. Cette guéguerre entre les deux animateurs remonte à cet été quand Arthur avait mis à l’antenne son émission "Cinq à Sept". Grands amis à l’époque, Cyril Hanouna n’avait pas apprécié que le présentateur de "Vendredi Tout est Permis" lance son talk-show sans en parler avec lui. Depuis c’est la guerre entre les deux animateurs.

"Je n’aurais jamais cru dire ça un jour : "il est gentil faut pas lui faire ça !"

Lundi, c’était l’occasion pour Cyril Hanouna de placer un tacle à l’animateur. L’histoire : samedi soir, l’animateur se fait arrêter en voiture parce que ses vitres sont trop teintées. Sympathiques, les policiers laissent passer. C’est alors que l’animateur se lance dans une imitation des policiers et jure que les forces de l’ordre lui ont confié : "Ce qu’on peut vous proposez : vous prenez la voiture à Arthur on se cache dans les bosquets, et à lui on lui met la totale !" Une anecdote qui déclenche les rires en plateau, avant que Baba ne rajoute : "Et là j’ai eu cette phrase que je n’aurais jamais cru dire un jour : « Non mais il est gentil il faut pas lui faire ça ! »" Les policiers lui ont alors confirmé qu'ils plaisantaient.  

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people