TV

Cyril Hanouna – TPMP : L’animateur pousse un coup de gueule contre Françoise Laborde (Vidéo)

Cyril Hanouna – TPMP : L’animateur pousse un coup de gueule contre Françoise Laborde (Vidéo)

Plus rien ne va entre les équipes de TPMP et Françoise Laborde. L’ancien membre du CSA n’a pas apprécié l’idée du troc de Cyril Hanouna et sur Twitter, elle le fait savoir. L’animateur réagit et il pousse un coup de gueule. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Depuis quelques jours, Cyril Hanouna ne parle que de la sanction du CSA. Il faut dire que personne ne s’attendait à une telle décision du Conseil supérieur de l’audiovisuel. Ce dernier a décidé d’interdire la publicité pendant la tranche horaire de TPMP suite à plusieurs séquences jugées polémiques. Cette mesure pourrait avoir des conséquences néfastes pour la suite du programme, mais Cyril Hanouna et la chaîne comptent bien diffuser TPMP jusqu’à la fin de la saison. Selon un spécialiste, la sanction du CSA ne serait pas juste juridiquement et certains s’interrogent sur les réelles intentions du conseil. Non Stop Zapping vous dévoilait les explications d’un spécialiste.

"C’est une énorme connerie"

Les personnalités et les fans sont nombreux à soutenir toute l’équipe de TPMP. Cyril Hanouna réagit avec humour à la décision du CSA et il proposait même de reverser l’argent de la publicité à des associations pour rendre cette sanction utile. Le conseil n’a pas répondu à cet appel, mais cette idée n’a pas plu à Françoise Laborde, l’ancien membre du conseil. Sur Twitter, elle explique : "Le CSA applique la loi et rien que la loi. Le troc ne fait pas partie des dispositions légales". Suite à cette réaction, Géraldine Maillet décide de pousser un coup de gueule et Cyril Hanouna n’est pas tendre avec la sœur de Catherine Laborde. "On aime beaucoup Françoise Laborde, mais ça pour moi, c’est une énorme connerie […] En plus, je vais vous dire franchement, avec un troc, on est dans la loi. Faut arrêter et redescendre deux minutes. Comme on le dit souvent : la télé, c’est que de la télé. Et si on peut aider des associations, on le fait, voilà", explique-t-il.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people