TV

Cyril Hanouna : son tacle à Michel Cymes et aux émissions de France 2 (vidéo)

Cyril Hanouna : son tacle à Michel Cymes et aux émissions de France 2 (vidéo)

Dans "C que du kiff" ce mercredi 13 mai, Michel Cymes et France 2 n'ont pas été épargné par Cyril Hanouna, critique sur les sujets des émissions avec le déconfinement. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Les sujets liés au coronavirus et au confinement sont-ils trop présents à la télévision ? Alors que certaines émissions ont repris les tournages pour proposer des numéros inédits, l'émission "Ça commence aujourd'hui" présentée par Faustine Bollaert n'évoque que des sujets sur le confinement. Un choix qui ne serait pas en adéquation avec l'envie de divertissement des Français selon l'équipe de "C que du kiff", version sans public de TPMP. Sur le nouveau plateau ce mercredi 13 mai, Cyril Hanouna a lâché sur les programmes de France 2 : "France 2 je ne peux plus les blairer. Je ne sais pas pourquoi, ça va me passer, demain j'oublierai (...) mais France 2 je ne peux plus les blairer, je ne sais pas ce que j'ai avec eux, dès qu'ils font un truc je ne peux pas les voir". 

Michel Cymes taclé pour son émission sur le déconfinement

Régulièrement visé par les chroniqueurs et chroniqueuses de TPMP, Michel Cymes a une nouvelle fois été pointé du doigt pour son prime sur le déconfinement ce mardi 12 mai. Alors que l'animateur a été critiqué pour ses propos au début de la crise sanitaire, Jean-Michel Maire estime que Michel Cymes était un mauvais choix : "On a tous dit des conneries (sur cette crise sanitaire, ndlr) car on avançait tous à l'aveugle mais de la part de France 2 je trouve ça un peu bizarre que le soir du déconfinement, enfin le lendemain, on confie une émission scientifique aussi importante à quelqu'un qui, dès le début , s'était pris les pieds dans le tapis. On cautionne les erreurs, mais on cautionne pas cette conduite !". Un commentaire rejoint par Cyril Hanouna qui a taclé l'émission avec la présence du ministre de la Santé, Olivier Véran : "Le pauvre, il était en rassrah (...) Il a parlé partout, pourquoi il va faire cette émission ? Tu sais que ça ne va pas marcher ! Tu n'as que des coups à prendre ! (...) Il va se faire chier à regarder des gens qui disent des conneries !".

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people