TV

Cyril Hanouna dézingue de nouveau l'ex-patron du CSA en chanson (vidéo)

Cyril Hanouna dézingue de nouveau l'ex-patron du CSA en chanson (vidéo)

Dans "Touche pas à mon poste !" ce 7 février, Cyril Hanouna s'est amusé à dézinguer de nouveau Olivier Schrameck, l'ex-patron du CSA, en musique. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Alors qu'Olivier Schrameck a quitté ses fonctions à la tête du CSA il y a trois semaines, Cyril Hanouna a décidé de lui rendre un hommage bien particulier. Fidèle à lui-même, le fameux présentateur télé de "Touche pas à mon poste !" a dédié une parodie musicale à l'ex-patron du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel. Sur le plateau de son émission, diffusée sur C8 ce jeudi 7 février, Cyril Hanouna a repris la musique "Dragostea Din Tei" du groupe O-Zone. "Mais il est parti, mais il est où ? Mais il est plus là, au CSA-A (…) Allo ? Schrameck. C'est moi. Ton papa. Ça fait trois semaines déjà sans toi, mais on t'oublie pas", fredonne l'animateur télé. "Allo ? Mais t'as pas de réseau. T'es occupé à dépenser tout l'argent que je t'ai donné. Mon Schrameck. Je t'ai déjà payé. Les amendes que tu m'as envoyées. En vacances, fais-toi kiffer !", chante-t-il avec entrain, accompagné par ses chroniqueurs, notamment Kelly Vedovelli et Francesca Antoniotti.

Des reprises chantées à l'Olympia ?

Quand le chat n'est plus là, les souris dansent, à en croire la joie que la fin du mandat d'Olivier Schrameck a provoquée chez Cyril Hanouna. Ce dernier, condamné à une amende de trois millions d'euros après le canular jugé homophobe de "Radio Baba", n'est visiblement pas prêt à enterrer la hache de guerre avec l'ex-patron du CSA. Le 30 janvier, Cyril Hanouna a parodié la musique "Macumba" de Jean-Pierre Mader. "Il est parti en voyage, trois millions dans ses bagages. Mon Olivier Schrameck, il a quitté sa place. Ses collègues de bureau ne font plus la grimace", chantait-il alors. L'animateur avait ensuite annoncé qu'il souhaitait organiser un concert à l'Olympia en juin afin de récolter suffisamment d'argent à verser à son association : la banque du cœur.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people