TV

Cyril Hanouna : Bernard de la Villardière moqué par l'animateur dans TPMP (vidéo)

Cyril Hanouna : Bernard de la Villardière moqué par l'animateur dans TPMP (vidéo)

Bernard de La Villardière est en train de devenir la nouvelle cible préférée des chroniqueurs de Touche pas à mon poste. Après Enora Malagré la semaine dernière, ce sont Cyril Hanouna et Gilles Verdez qui s’en sont pris au célèbre présentateur d’Enquête exclusives lundi soir. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

 Bernard de La Villardière commence à en insupporter plus d’un. A la tête d’Enquête exclusive depuis plusieurs années sur M6, le journaliste concentre la plupart de ses reportages sur trois thèmes principaux : drogue, islam et prostitution. Une grosse polémique avait d’ailleurs vu le jour dans le numéro de Dossier Tabou qu’il avait consacré à la ville de Sevran, considérée comme le berceau du terrorisme islamiste en France. Bernard de La Villardière avait alors monté des images de telle sorte à ce que les téléspectateurs pensent qu’il était victime d’une agression. Malheureusement pour lui, des images offrant une version différente de la scène avaient vu le jour quelques jours plus tard. Mais alors qu’il a remis le couvert dans Enquête exclusive avec un reportage sur Saint-Denis notamment, le journaliste est devenu la cible des chroniqueurs de TPMP.

Cyril Hanouna et Gilles Verdez taclent Bernard de La Villardière

Mardi 17 janvier, c’est Enora Malagré qui a allumé la première mèche : "J’aimerais que Bernard de la Villardière foute la paix aux musulmans de France" lançait la jolie blonde, "Arrête de les caricaturer, parce que le jugement justement il nait dans son écriture journalistique, je ne suis pas la seule à le penser. Ça devient de l’acharnement, il va falloir que ça s’arrête". Et lundi soir, Enora Malagré a été rejointe par Cyril Hanouna et Gille Verdez. Alors qu’il avait prédit  la veille sur Twitter qu’il n’y aurait pas de sujet sur l’islam mais sur la prostitution dans le prochain numéro d’Enquête exclusive, l’animateur a moqué le journaliste sur le plateau de TPMP. Avant que Gilles Verdez ne monte dans les tours : "Il y avait islam la semaine dernière, prostitution, il ne manque plus que la drogue la semaine prochaine. Il ne fait plus que ça. J’en ai marre, c’est ultra répétitif".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people