TV

Crimes & Faits divers : énorme fou rire sur le plateau de Jean-Marc Morandini (vidéo)

Crimes & Faits divers : énorme fou rire sur le plateau de Jean-Marc Morandini (vidéo)

Vendredi 10 mai dans "Crimes & faits divers", l'émission de Jean-Marc Morandini sur NRJ12, l'animateur et ses chroniqueurs sont partis dans un énorme fou rire à cause d'un fétichiste... des chaussettes. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Un fou rire sur un plateau de télévision, c'est une scène quasiment hebdomadaire. Il est parfois difficile pour les animateurs et les chroniqueurs de garder leur sérieux lorsqu'un sujet très amusant est abordé. En février dernier, c'est sur LCI que le plateau partait en fou rire après avoir évoqué les débuts en politique de Francky Vincent, le chanteur le plus WTF des dernières années. Ce vendredi sur NRJ12, c'est le plateau de "Crimes & Faits divers", l'émission quotidienne de Jean-Marc Morandini, qui a connu pareille mésaventure. L'animateur évoquait l'affaire d'un déséquilibré fétichiste... des chaussettes, qui harcelait des jeunes filles pour récupérer leurs chaussettes.

"Je suis désolé, tout le monde rit sur le plateau mais l'histoire n'est pas drôle du tout"

Un sujet très grave et très sérieux mais qui n'a pas empêché l'animateur de partir tout seul dans un énorme fou rire incontrôlable. Si sa chroniqueuse a tenté de rétablir le sérieux en rappelant la gravité des faits, elle aussi a fini par exploser de rire en voyant certainement la tête de Jean-Marc Morandini. Tout le plateau a fini par exploser de rire, personne ne pouvant garder son sérieux. Jean-Marc Morandini n'a pas manqué de s'excuser : "Je suis désolé, tout le monde rit sur le plateau mais l'histoire n'est pas drôle du tout en réalité parce que c'est un vrai problème juridique" a déclaré l'animateur pour reprendre ses esprits. Il faudra néanmoins reprendre ses esprits car l'émission est loin de prêter au rire comme peut l'être "Touche pas à mon poste" et Jean-Marc Morandini ne voudrait pas heurter ses téléspectateurs.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people