TV

Covid-19 : Testés positifs, des contrôleurs SNCF ont continué à travailler (Vidéo)

Covid-19 : Testés positifs, des contrôleurs SNCF ont continué à travailler (Vidéo)

Au risque d'infecter des passagers, des contrôleurs SNCF testés positifs au Covid-19 ont continué de travailler. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Depuis cet été, les tests PCR se sont développés en France. Ils permettent de savoir si l'on est positif ou non au Covid-19. Sur les plages, dans des centres spécialisés... De nombreux Français ont décidé de se faire tester, que ce soit de leur propre initiative ou bien à la demande de leur employeur. Si le test se révèle positif, alors la personne doit rester chez elle à l'isolement. Parfois, le test peut être négatif, mais la personne testée doit quand même respecter sept jours d'isolement si elle a été en présence de quelqu'un d'infecté. C'est ce que l'on appelle "les cas contacts". C'est la mésaventure qui est arrivée au Premier ministre Jean Castex quand il est allé sur le Tour de France début septembre. Il était dans la voiture de Christian Prudhomme, le directeur testé positif et a dû rester sept jours à l'isolement.

Près de 320 contaminations et plus de 600 cas contacts

Pourtant, il y a certaines personnes que le test positif ne gêne pas et qui ont fait comme si de rien n'était. L'affaire a été révélée ce mardi 29 septembre. Des contrôleurs SNCF ont été contrôlés positifs et ont caché les résultats de leurs tests pour éviter d'être mis en arrêt maladie et donc perdre une part de leur salaire. C'est un rapport de la CFDT qui a mis le feu aux poudres. Il y aurait plus de 320 contaminations reconnues et plus de 600 cas contacts. Selon l'avocate Me Sabrina Kemel, interrogée par Cnews, ces salariés qui n'ont pas déclaré leur test positif pourraient encourir jusqu'à un licenciement pour faute.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people