TV

Covid-19 : Donald Trump hospitalisé plusieurs jours, va recevoir un traitement expérimental (Vidéo)

Covid-19 : Donald Trump hospitalisé plusieurs jours, va recevoir un traitement expérimental  (Vidéo)

Le président des Etats-Unis Donald Trump, a été évacué de la Maison Blanche par hélicoptère vendredi soir afin d'être hospitalisé. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Donald Trump a annoncé lui-même être atteint du Covid-19 dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 2 octobre. Il a été testé positif au Covid-19. Le président des Etats-Unis n'a ensuite plus twitté de la journée, lui qui est pourtant accro au réseau social. De quoi se poser des questions sur son état de santé. D'après son entourage, il tousserait, aurait de la fièvre et serait fatigué. Mais Donald Trump a tenu à rassurer les citoyens américains en s'adressant à eux dans une très courte allocution vendredi soir. Il a déclaré qu'il remerciait tout le monde pour le soutien et qu'il allait bien. Malgré ce message réconfortant, le président a été évacué de la Maison Blanche en hélicoptère pour être transporté à l'hôpital militaire Walter Reed ou il restera plusieurs jours.

Donald Trump va recevoir un traitement expérimental

"Dans un souci d'extrême prudence, et sur recommandation de son médecin et d'experts médicaux, le président travaillera depuis les bureaux présidentiels à (l'hôpital) Walter Reed ces prochains jours", a déclaré sa porte-parole Kayleigh McEnany. Il a été traité au Remdésivir, une molécule développée par le laboratoire américain Gilead et qui sert actuellement de traitement contre Ebola. En outre, il a commencé un traitement expérimental à base d'anticorps de synthèse qui lui ont été injectés. Donald Trump n'a pas l'intention d'arrêter de gouverner et de céder sa place à son vice-président Mike Pence, testé lui négatif.

L'ex-président américain Barack Obama lui a adressé "ses meilleurs vœux". Emmanuel et Brigitte Macron ont envoyé un message d'amitié au président américain et à sa femme et leur ont souhaité "un prompt rétablissement".

L'élection présidentielle américaine doit se tenir le 3 novembre. Son concurrent démocrate, Joe Biden, a été testé négatif et continue sa campagne électorale.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people 1
Par Andy | le Dimanche 04 Octobre - 12:55
Comme dirait Donald : Fake News
Je n'y crois pas une seule seconde. Depuis quand, administre-t-on un traitement expérimental au président de la 1ère puissance mondiale ? Sa "contamination" et son hospitalisation, ne sont qu'une ultime manœuvre pour tenter de reporter de quelques semaines (ou mois) le scrutin prévu le 3 novembre. Par ailleurs, il est "contaminé" pile 1 mois avant le scrutin ? Même la presse américaine émet de sérieux doutes.