TV

Couvre-feu : Pierre Arditi soutient la décision du gouvernement (vidéo)

Couvre-feu : Pierre Arditi soutient la décision du gouvernement (vidéo)

Alors que le monde de la culture n'a pas eu de dérogation au couvre-feu qui débute ce samedi 17 octobre, Pierre Arditi a soutenu les mesures du gouvernement sur CNews. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

La mise en place d’un couvre-feu entre 21 heures et 6 heures à partir de ce samedi 17 octobre a été beaucoup déplorée par le monde de la culture. Alors qu'un assouplissement des règles avait été réclamé par la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, puis refusé par le Premier ministre Jean Castex, Pierre Arditi a donné une opinion en dissonance avec celle de nombreux artistes. L'acteur qui a vu des représentations de sa pièce "Compromis" annulées, a considéré "légitime" les propos du Premier ministre. Sur CNews ce vendredi 16 octobre, Pierre Arditi a estimé que "cela n’est pas une tragédie pour le théâtre de donner des spectacles à 18 heures au lieu de les donner à 20h30. Ce n’est pas un problème de fond". 

Pierre Arditi félicite Roselyne Bachelot

En réaction aux commentaires négatifs suite à l'annonce du couvre-feu, Pierre Arditi a lâché : "Si le mot ‘anxiogène’ angoisse mon ami Boujenah, ce que je comprends très bien, moi il y en a un autre qui m’exaspère c’est ‘liberticide’. Il y a une chose qui est terriblement liberticide, c’est la mort. Alors si il faut choisir entre faire du théâtre ou ne plus en faire pendant quatre ou cinq semaines et mourir, je choisis le confinement". "La seule privation de liberté, c’est la mort. Je peux vous en parler puisque petit à petit elle s’approche pour moi", a poursuivi l'acteur de 75 ans. Prêt à prendre son "mal en patience pendant 4,5 ou 6 semaines", Pierre Arditi a tenu à saluer le courage de Roselyne Bachelot qui défend les artistes "becs et ongles". 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people