TV

Couvre-feu : la mesure étendue à 38 nouveaux départements ainsi que la Polynésie (vidéo)

Couvre-feu : la mesure étendue à 38 nouveaux départements ainsi que la Polynésie (vidéo)

Le Premier ministre Jean Castex a pris la parole jeudi 22 octobre concernant la situation sanitaire en France. Et pour faire face à la pandémie de coronavirus, il a étendu la mesure de couvre-feu à 38 nouveaux départements et la Polynésie. Explications.

La mesure de couvre-feu est étendue six jours après son instauration. Désormais, ce sont au total 54 départements qui sont concernés par cette restriction de sortie entre 21 heures et 6 heures. La nouvelle, annoncée par Jean Castex, concerne 38 nouveaux départements et un territoire d’Outre-Mer, la Polynésie. La mesure entrera en vigueur ce vendredi 23 octobre à partir de minuit. Au total, le Premier ministre annonce que "46 millions de nos concitoyens sont concernés" soit 60% de la population française. Au cours de son intervention, Jean Castex s’est montré préoccupé par la situation sanitaire en France. Si la mesure de couvre-feu vise à soulager les services hospitaliers, elle pourrait se durcir en cas d’absence de résultats.

Une situation sanitaire inquiétante

Cette extension du couvre-feu intervient alors que le nombre de personnes contaminées à la Covid-19 augmente considérablement, il a doublé en France au cours des deux dernières semaines. Jean Castex prévient : "Si nous ne réussissons pas collectivement à juguler l’épidémie, nous ferons face à une situation dramatique et nous devrons envisager des mesures beaucoup plus dures. Il est encore temps de l’éviter mais il ne nous reste plus beaucoup de temps". Cela signifie-t-il un nouveau reconfinement ? Le terme n’est pas lâché. Olivier Véran prend ensuite la parole et estime qu’il faut 15 à 18 jours pour obtenir les premières retombées concernant l’efficacité de la mesure de couvre-feu. "En début de semaine prochaine, nous espérons des premiers signes, un frémissement de l’incidence à l’échelle du pays" déclare le ministre de la Santé.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people