TV

Coronavirus : Un vaccin qui n'est pas accessible à tous ? Un médecin balance (vidéo)

Coronavirus : Un vaccin qui n'est pas accessible à tous ? Un médecin balance (vidéo)

Ce dimanche 15 novembre, le médecin Anne Sénéquier a répondu en duplex aux interrogations de Thomas Lequertier dans "La Matinale" de Cnews et a fait part de ses réserves concernant le vaccin contre le coronavirus.

L'année 2020 a été rythmée par la pandémie de coronavirus qui a fait des milliers de victimes. Personne ne s'attendait à vivre une telle situation au 21ème siècle... Confinement, couvre-feu, absence de vie sociale, impossibilité de voyager... le virus a dicté la vie de la population mondiale. La contamination ne cesse d'augmenter et les pays européens et même l'Amérique, font face à une seconde vague encore plus terrible que la première. Si aucun traitement n'a encore été trouvé, les scientifiques ont avancé sur un vaccin qui s'annonce prometteur. Le laboratoire Pfizer a annoncé être en possession d’un vaccin efficace à 90 % et disponible dès janvier 2021, une lueur d'espoir pour de nombreuses personnes. Cependant, ce dimanche 15 novembre, un médecin a fait part de ses doutes dans "La Matinale" de CNews et a expliqué que ce vaccin ne serait pas accessible à tous... dans un premier temps !

"ce n'est pas adapté à la vaccination de masse"

Anne Sénéquier, médecin et co-directrice de l'observatoire de la santé à l'Iris, a répondu en duplex aux interrogations de Thomas Lequertier dans "La Matinale". Pour elle, c'est une très bonne nouvelle mais il faut tout de même avoir des réserves. Si le procédé est novateur, il est cependant très "couteux". Elle a expliqué : "On a un vaccin qui n'est pas vraiment adapté à une vaccination de masse. Alors faire les premières vaccinations sur les personnes vulnérables ou le personnel soignant, oui bien-sûr, c'est une bonne idée. Cependant, ça ne va pas être possible dans les pays à revenus faibles parce que le coût est trop important et aussi parce que ce n'est pas adapté à la vaccination de masse. Cet ARN messager est très instable comme on a pu entendre dans les médias où il va falloir avoir une chaîne de froid continue et absolument sans aucun défaut." Même si les résultats de ce vaccin apportent de l'espoir, il faut faire preuve de prudence. 

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people