TV

Coronavirus : Patrick Chesnais guéri, son témoignage saisissant (vidéo)

Coronavirus : Patrick Chesnais guéri, son témoignage saisissant (vidéo)

Patrick Chesnais a été touché par le coronavirus et il s'en est sorti. Dans "L'heure des pros" diffusée ce mercredi 13 mai sur CNews, l'acteur est revenu avec émotion sur cette période difficile qu'il compare à de la "torture" !

La crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus n'a épargné aucun pays... Si plus de 290 000 morts sont à déplorer à travers le monde, des millions de personnes ont été touchées par la maladie, venant de tous univers confondus. Des hommes politiques, des acteurs, des membres de la famille royale, des célébrités et plein d'autres encore ont été contaminés par le coronavirus avec des symptômes plus ou moins graves. D'ailleurs, l'acteur et réalisateur français, Patrick Chesnais a également fait face à cette terrible épreuve après avoir été testé positif au Covid-19. Ce mercredi 13 mai, Patrick Chesnais, qui est guéri du coronavirus, était invité dans l'émission "L'heure des Pros" diffusée sur CNews et il a partagé un témoignage bouleversant de ce qu'il a vécu. 

"C'est une torture"

Patrick Chesnais s'est confié sur sa bataille contre le coronavirus et a même comparé le virus à une guerre : "J'ai eu pendant ces trois semaines l'impression d'être possédé par un démon qui prenait possession de mon corps, de mon esprit, de mon énergie. (...) D'autant plus que cette saloperie est très focus, très maligne. On a l'impression que c'est fini, que vous êtes tranquilles, que vous voyez l'éclaircie. Ça fait un bien fou, vous êtes un peu fatigués mais ça va. On va pouvoir reprendre la vie normale, sans angoisse car il y a aussi l'anxiété qui pèse de savoir 'quand est-ce que je vais aller à l'hôpital, est-ce que je vais y passer car je suis une personne à risque'. Et donc tout va un peu mieux, c'est fini je suis guéri et puis non... Au moment où vous vous y attendiez le moins, ça vous rechoppe encore plus violemment et c'est une torture chinoise. C'est un vrai challenge, il n'y a plus que ça qui compte et de savoir 'à quel moment il va vous lâcher, à quel moment je vais être en détresse respiratoire, combien de temps pour aller à l'hôpital de La Rochelle'. (...) Macron a raison quand il parle de guerre. On a l'impression qu'on est tous concerné en même temps au même moment. (...) Tout le monde tombe, c'est comme la guerre. Moi j'ai reçu un éclat d'obus minime, j'ai été bien amoché mais je ne suis pas allé à l'hôpital pendant trois semaines donc je m'en sors vraiment très bien" a-t-il déclaré. Un  témoignage saisissant !

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people