TV

Coronavirus : Masques lavables à louer, l’initiative étonnante d’un pressing normand (vidéo)

Coronavirus : Masques lavables à louer, l’initiative étonnante d’un pressing normand (vidéo)

Face à la pandémie de coronavirus et l’abondance de masques, des entreprises imaginent des solutions plus écologiques et économiques. C’est le cas de ce pressing normand qui a mis en place un service de masques lavables à la location. Explications.

Et pourquoi pas louer vos masques ? C’est l’idée originale d’un pressing basé à Dieppe en Normandie. Face à la pénurie de masques et dans une démarche écologique, Mélanie Heurtaux, chef d’entreprise, a eu l’idée d’acheter des masques lavables homologués et de les louer comme elle le raconte aux caméras de France 2. Chaque masque est lavable 30 fois. Une fois récupéré par le pressing, il reste 24 heures dans une boîte de décontamination puis est lavé à 60 degrés. Au total, ce sont 400 masques qui sont nettoyés et repassés chaque semaine dans le pressing. La location coûte 38 centimes et la livraison à vélo est comprise. Une initiative non seulement écoresponsable mais également économique. Tout comme ce pressing, d’autres entreprises se sont penchées sur la question écologique.

Face à la production de masques, des solutions écologiques émergent

Depuis le début de la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, les masques ont fait leur apparition dans le quotidien des Français. Qu’ils soient jetables, en tissu ou encore en silicone, ils sont sur tous les visages. La production s’est rapidement intensifiée et rapidement, de nombreux masques jetables ont été retrouvé sur la chaussée ou dans la nature. Face à cette problématique écologique mais aussi économique – un masque jetable doit être changé toutes les 4 heures – une entreprise en a créé à base de chanvre, 100% naturels et végétaux. Et elle n’est pas la seule à s’être penchée sur la question. Une start-up basée dans le Poitou a, elle, imaginé un système de recyclage des masques. Une fois traités et broyés, ils sont transformés en différentes pièces.

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people