TV

Coronavirus : Huit personnes ont reçu cinq doses du vaccin d’un coup par erreur en Allemagne (vidéo)

Coronavirus : Huit personnes ont reçu cinq doses du vaccin d’un coup par erreur en Allemagne (vidéo)

La campagne de vaccination contre le coronavirus a débuté en Europe. En Allemagne, le personnel d’une maison de retraite a connu une mésaventure : huit d’entre eux ont reçu par erreur cinq doses du vaccin d’un coup…

Près d’un an après le début de la pandémie de coronavirus, des laboratoires ont réussi à mettre au point un vaccin pour lutter contre le virus. C’est le cas de l’américain Pfizer et de l’allemand Biontech. Leur vaccin a été autorisé et a commencé à être commercialisé. Aux Etats-Unis, une vaste campagne de vaccination a débuté mi-décembre. En Europe, c’est l’Angleterre qui a été le premier pays à administrer le vaccin. Margaret, 90 ans, est la première personne d’un pays occidental à l’avoir reçu. En France, les premières doses sont arrivées fin décembre et ont commencé à être distribuées. Ce sont d’abord les personnes âgées qui bénéficieront du vaccin puis le personnel médical.

Une explication est donnée

En Allemagne, le personnel d’une maison de retraite a connu une mésaventure à propos du vaccin dimanche 27 décembre. Parmi les employés, huit ont reçu cinq doses d’un coup par erreur. Si les conséquences ne devraient pas être nombreuses, quatre d’entre eux ont été transportés à l’hôpital en observation après avoir développé "de légers symptômes grippaux". Présent sur le plateau de Cnews ce mardi 29 décembre, le professeur Enrique Casalino a expliqué comment l’erreur a pu être commise. "Si j’ai bien compris, dans le flacon il y a 5 doses. Et donc au moment de charger, si effectivement le personnel n’a pas été correctement formé, on a pu charger les cinq doses. Ça peut arriver, il y a un certain nombre d’erreurs qui surviennent à l’hôpital, il y a une traçabilité, une déclaration et une surveillance des patients lorsque ceci arrive. C’est la procédure habituelle dans les hôpitaux et tout institution de soins".

Par Valentine V.

Réagissez à l'actu people