TV

Coronavirus : Gabriel Attal écarte le scénario d'un troisième confinement (vidéo)

Coronavirus : Gabriel Attal écarte le scénario d'un troisième confinement (vidéo)

Ce mercredi 3 février, un nouveau conseil de Défense a eu lieu et Gabriel Attal s'est exprimé après cette réunion. Pour le moment, un troisième confinement ne semble pas être à l'ordre du jour selon le porte-parole du gouvernement.

Depuis un an, le monde vit au rythme de la pandémie de coronavirus. Si pour le moment, aucun traitement n'a été trouvé, la France ainsi que les autres pays reposent tous leurs espoirs dans le vaccin contre la Covid-19. Cependant, la stratégie vaccinale est au cœur de toutes les préoccupations sur le territoire national. Pour les Français, la vaccination est jugée "trop lente" et de nombreuses polémiques ont vu le jour au sujet du manque de doses disponibles. Par ailleurs, la situation est des plus préoccupantes dans l'Hexagone et si les Français s'attendaient à être reconfinés une troisième fois, Emmanuel Macron a surpris tout le monde. Pour le moment, ce confinement n'est pas d'actualité malgré des chiffres alarmants et Gabriel Attal a défendu le gouvernement ce mercredi 3 février, après un nouveau conseil de Défense.

"Une situation fragile"

Le porte-parole du gouvernement s'est exprimé suite au nouveau conseil des ministres et a expliqué : "Après avoir observé pendant deux semaines comme nous le recommandaient les scientifiques, les effets du couvre-feu, nous constatons toujours une stabilité du nombre de cas positifs. Le président de la République nous l'a rappelé, nous l'a répété, la situation reste bien évidemment fragile. Le nombre de patients hospitalisés et admis en réanimation est important, nos soignants sont mis à rude épreuve et l'hôpital depuis un an a peu connu le creux des vagues." Gabriel Attal a poursuivi : "Les variants continuent de se développer dans notre pays et cela appelle toute notre attention et notre mobilisation", tout en gardant espoir : "Ce que nous indiquent ces chiffres et cette situation, ce n'est donc ni une accalmie ni une explosion et qu'il existe un chemin pour tenir ensemble". Il a finalement conclu : "Ce chemin c'est celui de la confiance dans la responsabilité des Français". À l'approche des vacances scolaires, un troisième confinement ne semble donc pas être à l'ordre du jour.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people