TV

Coronavirus : Didier Raoult fait une prédiction très optimiste sur la fin de l'épidémie (Vidéo)

Coronavirus : Didier Raoult fait une prédiction très optimiste sur la fin de l'épidémie (Vidéo)

Le professeur Didier Raoult a annoncé la fin de l'épidémie dans une vidéo diffusée mardi 21 avril. Prématuré ? C'est ce que pensent certains de ses confrères. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Alors que les français sont confinés chez eux pour éviter la propagation du coronavirus, le professeur Didier Raoult se montre très optimiste. Connu pour ses prises de position iconoclaste, l'infectiologue a fait parler de lui dès le début de l'épidémie. En effet, il a proposé de traiter les patients à la chloroquine, un antipaludique. A Marseille, où il travaille, la mairie a mis en place des centres de dépistages dans la rue. N'importe qui peut s'y présenter. A l'approche du déconfinement prévu le 11 mai, pourtant, des doutes subsistent. Le fait de remettre les enfants à l'école ne va-t-il pas entraîner une seconde vague d'infection comme c'est le cas au Japon ? Malgré les mesures préventives annoncées par le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer, la question se pose.

Didier Raoult affirme qu'il n'y aura plus de nouveaux cas d'ici un mois

Dans une vidéo publiée mardi 21 avril, Didier Raoult bat en brèche cette hypothèse. Il affirme que le coronavirus est une maladie "saisonnière" et qu'elle va disparaître d'ici peu. "Si les choses continuent comme ça, on a l'impression que ce qui était une des possibilités de cette maladie, c'est-à-dire une maladie saisonnière est en train de se réalise et qu'il est possible que d'ici un mois il n'y ait plus de cas du tout", affirme l'infectiologue. Une prédiction très optimiste aussitôt réfutée par le docteur Roger Rua, ancien président du syndicat des médecins libéraux invité de la matinale de CNews. "Ce qu'on peut dire aujourd'hui, c'est que c'est une nouvelle épidémie. Qu'elle soit saisonnière, on le saura peut-être dans les semaines qui viennent mais on ne peut pas le prédire", tacle le médecin.

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people