TV

Coronavirus : Bill Gates s'inquiète des théories du complot (vidéo)

Coronavirus : Bill Gates s'inquiète des théories du complot (vidéo)

Ciblé par différentes théories du complot depuis le début de la crise sanitaire, Bill Gates a partagé son inquiétude dans une interview sur franceinfo ce jeudi 28 janvier. Une séquence à découvrir

La crise sanitaire a été marquée par une augmentation des théories du complot dont Bill Gates a notamment été la cible. Fondateur de Microsoft, le milliardaire devenu philanthrope, est visé par les complotistes qui l’accusent d'avoir prévu la pandémie ou encore de vouloir implanter une puce sous la peau pendant la vaccination. Autant de "fake news" très inquiétantes pour Bill Gates qui soutient la recherche sur les vaccins avec sa fondation Bill et Melinda Gates. Invité de franceinfo ce jeudi 28 janvier, Bill Gates a réagi aux différentes théories du complot dont il est la cible. "Les gens pensent que le vaccin n'est pas là pour les aider, que c'est véritablement un outil néfaste et les gens continuent de s'infecter les uns les autres, donc je suis surpris", a-t-il déploré sur l’accueil de la campagne de vaccination. 

"J'espère que la démocratie va se renforcer"

Au sujet de la rumeur complotiste sur la puce insérée sous la peau pour tracer les individus, Bill Gates  a partagé son incompréhension : "Je ne sais pas d'où ça vient, rien de ce en quoi je suis engagé n'implique des puces sous la peau des gens et de suivre les gens. Je ne comprends pas la logique. Pourquoi est-ce que je serais impliqué là-dedans ? Notre fondation fait des vaccinations, elle fait des vaccins pour sauver des vies, des enfants et des adultes. On en a vacciné cinq millions au moins. C'est fou, pourquoi est-ce que des gens penseraient une chose comme ça et le croiraient ?". Devant l’ampleur de ces théories du complot, Bill Gates a alarmé sur son impact pour la démocratie : "En général, dans une démocratie, il faut que les gens connaissent la vérité et puissent prendre des décisions, que ce soit sur le changement climatique, que ce soit sur les maladies, que ce soit sur les inégalités. Il est important d'avoir des électeurs informés. Et quand toutes ces choses-là sont répandues sur l'Internet, il faut être inquiet. Est-ce que ça va créer des idées complètement folles qui vont amener à voter et à élire les mauvaises personnes ? Ça m'inquiète et j'espère que la démocratie va se renforcer et non pas s'affaiblir".

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people