TV

Complément d’enquête : Le voisin de "Charlie Hebdo" parle des "tirs d’exécution" (vidéo)

Complément d’enquête : Le voisin de "Charlie Hebdo" parle des "tirs d’exécution" (vidéo)

ZAPPING - Dans un Complément d’enquête consacré aux attentats de Paris, les voisins de "Charlie Hebdo", les journalistes de l’agence Premières lignes, racontent comment ils ont vécu le drame. Cachés sur les toits, ils ont entendu les tirs des frères Kouachi.

Stéphane Plaza est un sacré numéro et il l’a prouvé sur le plateau de C à Vous. Lorsqu’Anne-Elisabeth Lemoine lui demande "Quelle est la pièce de votre appartement que vous préférez ?", l’animateur de Maison à Vendre répond très vite : "La douche ! J’aime faire l’amour dans la douche". Une réponse qui a fait beaucoup la chroniqueuse de l’émission de France 5. Dans Comment ça va bien, Corinne Benizio alias Shirley de Shirley et Dino a dû se plier au cours de sport du chroniqueur Cédric Beaudou. Et comme d’habitude, Stéphane Bern a fait le show pendant la séance en se trémoussant sur 7/11 de Beyoncé. La rubrique "Super Bien" du Grand Journal a dévoilé une interview de Samuel L. Jackson où il dézingue les acteurs de Star Wars 7 : "Ils ne sont pas très bons au sabre laser. Mais ils ont le temps de s’améliorer". Dans les Z’amours, après que Tex ait posé une question à propos de la nudité, il fait une blague à un couple en disant que l’homme a "un petit kiki". Aussitôt, sa compagne rétablie la vérité en rétorquant : "Non, il en a un gros mais…". Ensuite, elle se met à rigoler en compagnie de l’animateur.

"Ce sont des tirs d’exécution"

Jeudi soir, Complément d’enquête est consacré aux attentats de janvier et de novembre 2015. Dans le reportage, on peut y voir le récit bouleversant des voisins de "Charlie Hebdo", les journalistes de l’agence Premières Lignes. Ces derniers se sont échappés par le toit, au dessus de la salle de réunion de Charlie Hebdo, au moment où les premiers coups de feu ont retentit. L’un d’entre eux raconte ce qu’ils ont vécu : "Au moment où je commence à filmer, on entend les tirs dans Charlie Hebdo, des tirs sourds. C’est des tirs d’exécution en fait. C’est espacé : toum…toum…toum…". Encore sous le choc, l’homme lâche ensuite une phrase qui glace le sang : "On sait que chaque balle est pour quelqu’un. Et ça, c’est dur !". Un témoignage glaçant accompagné d’une vidéo à couper le souffle.

Réagissez à l'actu people