TV

Complément d'enquête : De jeunes jihadistes français prêts à mourir en martyr, les témoignages chocs (Vidéo)

   / 5  
Les jeunes jihadistes français veulent mourir en martyr
1
Les jeunes jihadistes français veulent mourir en martyr
Le camp d'Omar Omsen en Syrie
2
Le camp d'Omar Omsen en Syrie
Omar Omsen en action
3
Omar Omsen en action
Une jeune jihadistes français témoigne
4
Une jeune jihadistes français témoigne
Un jeune jihadistes français
5
Un jeune jihadistes français

Jeudi soir, l'émission de "France 2", "Complément d'enquête", diffusée un reportage exceptionnel sur l'un des principaux recruteurs français pour le jihad en Syrie. Alors qu'il avait été annoncé mort en août 2015, Omar Diaby, appelé aussi Omar Omsen, est bel et bien vivant et continue de diriger son groupe de jeunes combattants français prêts à mourir en martyr comme le montre ce documentaire. Des images que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping

Alors que l'annonce de sa mort avait fait les gros titres en août 2015, Omar Diaby, appelé aussi Omar Omsen, l'un des principaux recruteurs français de jeunes jihadistes français, est toujours vivant. C'est le journaliste Romain Boutilly qui a retrouvé sa trace en Syrie, là où il vit. Le recruteur Franco-sénégalais a accepté de se faire suivre pendant trois jours par une caméra et les images de ce documentaire exceptionnel ont été diffusées jeudi soir dans le magazine "Complément d'Enquête" sur "France 2". Il dirige dans la région de Lattaqué une katiba (brigade), composée essentiellement de jeunes français venus pour la plupart de Nice, d'où est originaire Omar Omsen.

 

"LE MARTYR INCH'ALLAH"
 

Dans ce reportage, Omar Omsen a accepté de répondre à différentes questions et justifie la violence et les attentats qui ont touché Paris et notamment la rédaction de "Charlie Hebdo" en janvier 2015. Cependant, affilié au Front Al-Nosra, groupe concurrent de Daesh, le Niçois tente de se détacher des actions de l'Etat Islamique. Mais les jeunes qu'il a enrôlé et qui sont totalement fanatisés n'ont qu'un but, c'est mourir en martyr. "Il n'y a pas longtemps, il y a eu un front. On a participé", confie Bryan, 20 ans, l'un des jeunes français recrutés par Omar Omsen. "Je vais rester ici… jusqu'à atteindre mon objectif : al firdaws al-A’la (aller au paradis), le martyr inch'Allah. Qu'Allah me l'accorde."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people