TV

Claire Chazal virée : "Elle a pleuré" après son dernier JT confie son ami Philippe Besson

Claire Chazal virée : "Elle a pleuré" après son dernier JT confie son ami Philippe Besson

Philippe Besson était l'invité de l'émission Le Grand Show ce mercredi 16 septembre sur Non Stop People. L'occasion pour lui de se confier sur le dernier JT très émouvant de son amie, Claire Chazal. Il a ainsi raconté à quel point la journaliste et ses proches étaient émus.

Ce dimanche 13 septembre, Claire Chazal faisait ses adieux aux téléspectateurs de ses JT du week-end sur TF1. "Il me reste à vous remercier infiniment d'avoir été fidèles pendant 24 ans à ces journaux du weed-end, j'ai été très heureuse et fière de les présenter, nous avons tissé ensemble un lien très fort, je crois, et extrêmement précieux pour moi. Je ressens une immense tristesse de devoir ne plus assumer la mission que m’avait confiée Francis Bouygues" avait-elle ainsi déclaré.

"Elle était émue par notre émotion"

Dans les médias, son éviction du journal télévisé de TF1 a été largement commentée. Ses confrères ainsi que de nombreuses célébrités lui ont rendu hommage, notamment sur les réseaux sociaux. Invité ce mercredi 16 septembre du Grand Show sur la chaîne Non Stop People, Philippe Besson, ami de Claire Chazal s'est confié sur les coulisses du dernier JT de la journaliste. Il a ainsi évoqué l'émotion ressentie par les proches et les collaborateurs de celle qui a présenté les journaux du week-end pendant 24 ans. "Elle a pleuré en sortant" raconte-t-il ainsi avant d'ajouter "Ce qui était frappant c'est qu'avant le journal elle était assez détendue, assez joyeuse, tout allait bien. Pendant le journal elle était incroyablement concentrée, très pro [...] A la fin, donc elle rend l'antenne [...] elle revient dans la rédaction, et là elle a pleuré. Mais, elle a pleuré parce qu'elle nous a vu pleuré. [...] Elle était émue par notre émotion. Marc-Olivier [Fogiel] pleurait, moi je pleurais... Il y a eu quand même beaucoup d'amour qui lui était donné par toute cette équipe, beaucoup de gratitude qui lui était adressé, donc forcément elle a été touchée. En plus, elle était dans une situation qu'elle n'avait pas choisi, elle ne part pas de son propre chef."

Au sujet des rumeurs selon lesquelles Claire Chazal serait en train de négocier une prime de départ de 2 millions d'euros, Philippe Besson explique ne pas être au courant de ce qui se trame actuellement entre la journaliste et la chaîne. "Je sais qu'elle est en conversation avec les gens de TF1 mais je ne connais pas le contenu de la conversation [...] Dans le cadre d'une indemnité de licenciement, si licenciement il y a parce que je ne sais pas si elle va quitter ou non le groupe TF1, l'employeur est tenu d'observer la convention collective, c'est-à-dire de donner les mois de salaire liés à l'ancienneté et puis après il y a la discussion sur la nature du préjudice" a-t-il ainsi expliqué.

Réagissez à l'actu people