TV

Christophe Dechavanne évoque son avenir à la télévision (vidéo)

Christophe Dechavanne évoque son avenir à la télévision (vidéo)

Invité dans l'émission Culture Médias sur Europe 1 ce jeudi 24 décembre, Christophe Dechavanne a évoqué ses ambitions à la télévision en expliquant les raisons de son absence. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

En promotion pour le programme "A vous de trouver le coupable" qu'il produit et qui sera diffusé sur France 3 le 27 décembre, Christophe Dechavanne était invité dans l'émission Culture Médias sur Europe 1 ce jeudi 24 décembre. Peu présent à la télévision depuis plusieurs années, le célèbre présentateur a été interrogé par Pascale Clark sur son envie de retourner sur le petit écran. Et Christophe Dechavanne se donne encore quelques temps pour tenter un éventuel retour. "Je ne veux pas faire du misérabilisme. Mais je me donne trois ans. J'ai encore trois ans où je ne baisse pas les bras. Je vais me battre. Je vais encore continuer à être une force de proposition", a-t-il assuré en ajoutant : "Dans 3 ans, si décidément je ne suis pas retourné à l'antenne, je pense que je dirai : ça va f**k !". 

Christophe Dechavanne évoque son comportement "pas très facile"

Pour expliquer les raisons de son absence, l'animateur a évoqué "un besoin de mettre des nouveautés, des nouvelles gens surement, des jeunes", mais aussi son comportement qui n'a "pas été très facile à gérer pendant 25 ans". "J'ai un caractère qui est ce qu'il est. Je suis bienveillant mais très exigeant dans mon travail, avec les miens comme avec moi-même. Il y a des métiers où quand tu es exigeant, tu peux passer pour un casse-c*****es", a-t-il confié. Pour autant, Christophe Dechavanne assure avoir "évolué" depuis : "J'ai 62 piges. J'ai plus un pétard à mèche dans les fesses. Je suis très dynamique, je vois les choses avec calme et sérénité, ma vie privée est top. Si j'étais sur scène pour partager mon plaisir avec les gens qui me regardent je prendrais un kiff énorme". 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people