TV

Christelle Brua découragée par une professeure : La chef pâtissière a pris sa revanche (vidéo)

Christelle Brua découragée par une professeure : La chef pâtissière a pris sa revanche (vidéo)

Invitée par Laurent Delahousse ce 20 janvier dans "20h30 le dimanche", Christelle Brua s'est confiée sur une phrase marquante qu'une enseignante lui a adressée pendant ses études. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Les personnes qui ont réussi leur vie n'ont pas forcément toutes été pleinement soutenues pendant leur enfance. C'est ce que confirme une personnalité bien connue du paysage audiovisuel. Ce 20 janvier, Laurent Delahousse a invité sur son plateau de "20h30 le dimanche" Christelle Brua. Sacrée "meilleure pâtissière du monde" en 2018, celle qui est la première femme à décrocher le titre s'est confiée sur le manque de soutien reçu alors qu'elle était encore toute jeune. Le moins que l'on puisse dire est que Christelle Brua peut se vanter d'avoir réussi sa carrière. Apparue dans la troisième saison de "Master Chef" sur TF1, la deuxième saison de "Qui sera le prochain grand pâtissier" sur France 2, ou encore la sixième saison de "Top Chef" sur M6 était élue "meilleur pâtissier de l'année" en 2009. À 41 ans, celle qui voulait devenir à l'origine styliste révèle une petite phrase décourageante, lancée par une enseignante pendant ses études.  "On peut parfois dire qu'un mot et une phrase peuvent casser une ambition. 'Tu ne feras jamais rien de tes dix doigts', c'est que vous avez entendu", commence le présentateur phare de France 2 à l'attention de Christelle Brua.

Une Chef inspirée par ses parents

"C'est ce que j'ai entendu de la part d'une prof d'histoire-géographie parce que je n'aimais pas trop l'école et je pense que l'école ne m'aimait pas non plus...", explique-t-elle. Très terre à terre, l'intervenante ajoute : "J'avais des parents qui étaient restaurateurs donc j'ai quand même passé mon bac littéraire et ensuite j'ai décidé d'aller aider mes parents parce que je voulais faire styliste et, en fait, je me suis rendu compte que la première année était très coûteuse et je ne voulais pas que mes parents payent encore. Du coup, je me suis orientée vers la pâtisserie-restauration". Christelle Brua a beau ne pas vraiment avoir prévu son ambition pour la gastronomie, elle peut en tout cas se vanter d'avoir suivi un beau parcours professionnel.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people