TV

Charles Aznavour : "Nain", "Quasimodo", les violentes critiques de la presse à ses débuts (vidéo)

Charles Aznavour : "Nain", "Quasimodo", les violentes critiques de la presse à ses débuts (vidéo)

Lundi 1er octobre, Michel Drucker était invité sur le plateau du 20h de France 2 à l'occasion d'une édition spéciale en hommage à Charles Aznavour, mort à l'âge de 94 ans. Le présentateur de "Vivement dimanche" est ainsi revenu sur les débuts du chanteur qui a dû essuyer de nombreuses et violentes critiques avant d'atteindre la gloire. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Charles Aznavour est considéré comme l'un des plus grands chanteurs – si ce n'est le plus grand – de la chanson française. L'artiste a su traverser les époques et ses chansons, plus de 1200, ont fait le tour du monde. Charles Aznavour était reconnu par tous, et de nombreux pays étrangers le mettaient fréquemment à l'honneur. Mais tout n'a pas toujours été facile pour le chanteur qui a commencé en écrivant des textes pour Edith Piaf. "La Môme" ne faisait pas de cadeau au jeune chanteur à la voix nasillarde et au phrasé particulier. En plus de ses remarques sur son physique, notamment son nez jugé trop gros, Charles Aznavour a dû faire face au déchainement de la presse. "Nain", "Quasimodo", le chanteur était trop petit pour certains, pas assez charismatique pour d'autres. Résolu à inverser la tendance, Charles Aznavour n'a jamais cessé de travailler pour, enfin, rencontrer le succès et gagner l'admiration de ses pairs et de la presse. Charles Aznavour s'en est allé, mais ses chansons, elles, resteront à jamais.

Par Sarah Errimi

Réagissez à l'actu people