TV

Cash Investigation : Roselyne Bachelot agacée par Elise Lucet (Vidéo)

Cash Investigation : Roselyne Bachelot agacée par Elise Lucet (Vidéo)

Les téléspectateurs ont pu découvrir un nouvel épisode de Cash investigation sur France 2 ce mardi 19 mai. Mais alors qu’Elise Lucet a fait face à Roselyne Bachelot, cette dernière s’est montrée très agacée face à la journaliste. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Elise Lucet a de nouveau fait face à Roselyne Bachelot ce mardi 19 mai. France 2 a proposé un nouveau numéro de Cash Investigation autour du thème de l’inégalité salariale entre les femmes et les hommes, qui est de près de 23% en France. L’émission s’est notamment intéressée au cas des infirmières, et aussi sur le "protocole Bachelot". A l’époque du gouvernement de Nicolas Sarkozy, Roselyne Bachelot, alors ministre de la Santé, avait proposé d’augmenter le salaire des infirmières avec comme contrepartie un départ à la retraite repoussé. Pour mettre en pratique ce protocole, Roselyne Bachelot avait justifié que l'espérance de vie des infirmières était la même que le reste des Françaises. Et ce mardi 19 mai, Elise Lucet est revenue sur les propos de l’ancienne ministre.

Le ton monte en pleine interview

Elise Lucet n’a pas hésité à critiquer le "protocole Bachelot" qui devait octroyer une prime de 150 euros aux infirmières en fin de carrière. La journaliste a ensuite pointé du doigt la suppression de la notion de pénibilité, agaçant l'ex ministre de la Santé qui est montée au créneau : "Non, on ne renonce pas à la pénibilité (...) Là vous avez une vision caricaturale, ce n'est pas ça que je dis". Mais aussitôt, Elise Lucet a dévoilé un rapport tout en déplorant "C'est ce qui est écrit un peu". Très agacée durant le reste de l’interview, Roselyne Bachelot a vivement répliqué lorsque l’animatrice de France 2 a prouvé que les données de l’étude de l’époque étaient incomplètes : "Je disposais de cette étude uniquement. Ils n'invalident pas le chiffre, je ne peux pas vous répondre... pfff".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people