TV

Carole Bouquet revient sur l'affaire Duhamel dans 20h30 Le Dimanche (vidéo)

Carole Bouquet revient sur l'affaire Duhamel dans 20h30 Le Dimanche (vidéo)

Ce dimanche 17 janvier, Carole Bouquet était invitée sur le plateau de Laurent Delahousse. L'actrice engagée auprès de l’association La Voix de l’enfant, est notamment revenue sur l'affaire Duhamel qui a choqué les Français. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Cette terrible affaire est dans tous les esprits. Le 11 janvier dernier, Camille Kouchner est sortie du silence... La publication de son livre, La familia grande aux éditions du Seuil, lui a permis d'évoquer un drame qu'elle a vécu. Elle y accuse son beau-père, Olivier Duhamel, d'inceste à l'encontre de son frère jumeau alors qu'il n'était qu'adolescent. Elle a également tenu à préciser que de nombreuses personnes étaient au courant de ce sombre secret... Suite à ces terribles révélations, le politologue a démissionné de toutes ses fonctions. Ce dimanche 17 janvier, Carole Bouquet était présente sur le plateau de "20h30 Le Dimanche". Après être revenue sur l'affaire Duhamel, elle a expliqué que l'inceste était présente "dans tous les milieux".

"C'est tellement violent"

Carole Bouquet a démarré en partageant son bouleversement face aux révélations de la fille de l'ancien ministre, Bernard Kouchner : "C’est tellement violent, c’est tellement difficile à croire que ça fait peur. Ça fait peur aux juges, ça fait peur aux travailleurs sociaux, ça fait peur à tout le monde. Parce que : ‘Qu’est-ce qu’on a comme outil pour les protéger ?’". Elle a poursuivi : "J’ai souffert pour elle, j’ai souffert pour son frère, pour ces années de silence qui ont été obligatoires." En revanche, elle a tenu à interpeller sur le fait que cette terrible situation pouvait arriver dans tous les milieux : "Il ne faut pas croire que toute la famille savait contrairement à ce qu’on dit en ce moment ou que tous les amis savaient. Vous ne croyez pas que quand on viole son beau-fils, on en parle à table avec ses copains ? Non !". En attendant, ces révélations pourraient bien permettre au MeToo de l'inceste de voir le jour.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people