TV

Cara Delevingne lynchée en direct à la télévision américaine

Cara Delevingne lynchée en direct à la télévision américaine

Cara Delevingne enchaîne les interviews pour le film "La face cachée de Margo". En pleine promotion durant un duplex dans l'émission Good Day Sacramento, la jeune actrice s'est fait attaquée par les trois journalistes qui l'ont trouvé méprisante et de mauvaise humeur.

A seulement 22 ans, Cara Delevingne est l'une des top les plus en vue du moment. Mais la jeune femme a décidé de mettre un terme à sa carrière de mannequin et de se consacrer entièrement à sa carrière d'actrice qui décolle : "Cara a quitté Storm il y a un mois mais c’est resté secret. La vérité c’est que Cara ne se voit pas mannequin dans le futur et avec sa carrière d’actrice qui décolle, elle n’a pas besoin de la pression de l’agence. Cara veut faire ce qui la rend heureuse et l’épanouit. Elle sait qu’elle ne sera pas mannequin sur le long terme", a expliqué une source proche de la jeune femme. 
A l'affiche du film "La face cachée de Margo" qui sortira au mois d'août en France, Cara Delevingne enchaine les interviews pour la promotion de ce film. En plein duplex avec l'émission "Good Day Sacramento", Cara Delevingne a été quelque peu "maltraitée" par les trois journalistes qui ne semblent pas apprécier le comportement de la jeune fille durant l'interview. 
 

"Nous allons vous laisser faire une sieste"

 
Alors qu'elle évoquait sans grand enthousiasme l'adaptation du livre de John Green sur grand écran, le journaliste Mark S. Allen lui fait remarquer qu'elle n'est pas très énergique : "Vous sembliez plus excitée lors de vos précédentes interviews. Vous êtes fatiguée ?", Visiblement interloquée, Cara Delevingne a expliqué : "L’avant-première était la nuit dernière. C’était très émouvant. Mais je ne suis pas moins enthousiaste que je ne l’étais il y a quelques semaines".
 
Mais cette réponse n'a pas semblé convenir aux journalistes. L'animateur qui semble vouloir pousser Cara Delevingne à bout lui lance : "Vous semblez vraiment irritée". Marianne McClary déclare à son tour : "Nous allons vous laisser faire une petite sieste, ou prendre un Red Bull, n’est-ce pas ?". Le duplex avec la jeune actrice s'arrêtre brutalement, et les trois journalistes décident de continuer à critiquer Cara Delevingne : "Quand on est payé 5 millions de dollars pour six semaines de travail, on peut montrer un peu plus d'entrain". Mais que Cara Delevingne se rassure, sur les réseaux sociaux, les internautes ont décidé de lui apporter leurs soutien.
 
Réagissez à l'actu people