TV

Capital : Le secret de Louis Vuitton pour être aussi rentable (vidéo)

   / 5  
Capital : Le secret de Louis Vuitton pour être aussi rentable
1
Capital : Le secret de Louis Vuitton pour être aussi rentable
Thierry Ardisson tacle C à Vous
2
Thierry Ardisson tacle C à Vous
Les passants dézinguent Arthur
3
Les passants dézinguent Arthur
Jeremstar fait le show dans Le Grand Journal
4
Jeremstar fait le show dans Le Grand Journal
Yann Moix déclare sa flamme à Michel Polnareff
5
Yann Moix déclare sa flamme à Michel Polnareff

ZAPPING - Dimanche soir, Capital se consacrait à l’univers du luxe français et a réussi à entrer dans les ateliers Louis Vuitton. Dans le reportage, l’incroyable rentabilité de LVMH est expliquée par un schéma très étonnant. Non Stop Zapping vous en dit plus !

Samedi, dans Salut les Terriens, Thierry Ardisson interviewait Patrick Sébastien et dans une de ses questions, l’"homme en noir" a qualifié C à Vous d’ "émission parodique" en expliquant que l’émission de France 5 lui avait "volé l’idée du diner et maintenant l’idée des interviews formatées". Connu pour souvent se mettre les invités d’On n’est pas couché, à dos, Yann Moix est, cette fois-ci, apparu ému et admiratif face à son idole, Michel Polnareff qu’il n’a pas cessé d’encenser. Vendredi soir, Arthur présentait sa nouvelle émission, L’Hebdo Show. Dans l’émission, Cartman faisait une rubrique en forme de micro-trottoir dans laquelle il demande à des passants ce qu’ils pensent d’Arthur et malheureusement pour l’animateur, les gens ne sont pas trop fans de lui. Jeremstar était invité sur le plateau du Grand Journal pour la promotion de son livre, "Téléréalité : le manuel pour percer", et il a fait le show. Il s’est même amusé à faire "le cri du cochon".

"Un record dans le secteur du luxe"

Dimanche soir, Capital était consacré à l’univers du luxe français et plus particulièrement à Louis Vuitton. Dans le reportage, il est expliqué que la matière première de la marque est "la toile de coton enduite de PVC". "Grâce au PVC, la toile de coton est quasiment increvable, d’une solidité à toute épreuve. Mais surtout, pour un article de luxe, c’est une matière première très bon marché" explique d’abord la voix off de Capital. Ensuite, les équipes de l’émission décomposent le prix d’un sac en toile Vuitton, hors taxes. "Le coût de fabrication, matière première et main d’œuvre, représente 10% du prix de vente. Il faut ajouter le coût du réseau de vente, puis de la communication et du marketing : 50%. Résultat : la marge de Vuitton représente 40% du prix de vente" analyse la voix off avant de conclure : "Une rentabilité exceptionnelle, un record dans le secteur du luxe".

Réagissez à l'actu people