TV

C à Vous : Vincent Cassel et Florence Foresti, frustrés de la société dans laquelle on vit, expriment leur ras-le-bol (Vidéo)

C à Vous : Vincent Cassel et Florence Foresti, frustrés de la société dans laquelle on vit, expriment leur ras-le-bol (Vidéo)

Florence Foresti et Vincent Cassel étaient les invités de "C à Vous" ce lundi 7 septembre pour parler du film "Le bonheur des uns...". Ils en ont profité pour fustiger l'époque dans laquelle on vit et où on ne peut plus rien dire. Une séquence à revoir sur Non Stop Zapping.

Dans les séries américaines, lorsqu'une personne se fait interpeller, les policiers lui disent : "Vous avez le droit de garder le silence, tout ce que vous direz sera retenu contre vous". Dans la vraie vie en France, les policiers ou les gendarmes ne prononcent pas cette phrase qui n'a aucune valeur mais disent juste à la personne interpellée qu'elle peut garder le silence ou rencontrer un avocat. Les réseaux sociaux en 2020, ce sont peut à peu transformés en un endroit où tout le monde est jugé et critiqué. Et le "tout ce que vous direz sera retenu contre vous", prend tout son sens. C'est d'ailleurs que ce qui exaspère Vincent Cassel et Florence Foresti, invités de l'émission "C à Vous" ce lundi 7 septembre.

Vincent Cassel critique "la pensée unique"

Les deux acteurs sont venus défendre leur nouveau film "Le bonheur des uns...". Dans cette comédie, l'amitié entre deux couples d'amis vole en éclat le jour où Léa publie un roman qui devient un best-seller. Durant l'interview, Vincent Cassel et Florence Foresti ont abordé un sujet qui leur tient visiblement à coeur : la liberté de parole. Et elle est en danger estiment-ils. "Maintenant, c'est 'elle clashe les bobos', 'elle clashe ceci". Ça devient un peu plus touchy", commente l'humoriste. "Même là, t'es pas complètement libre pour le dire", enchaîne Vincent Cassel. "Voilà où on en est". Un état de fait qui exaspère le mari de Tina Kunakey. "Il faut faire attention à ce qu'on dit parce que tout est réutilisé, buzzé, on vit dans un drôle de monde. On est dans un truc de radicalisme, de pensée unique", critique l'acteur revenant sur la polémique liée au film de Marina Foïs "Enorme". Une situation qui le met en colère. Et Florence Foresti n'est pas en reste : "Les gens en ont marre."

Par Mélanie C.

Réagissez à l'actu people