TV

C à vous : Valérie Damidot se livre : "Quand t’es victime d’un pervers narcissique, c’est parce que t’es une fille forte" (vidéo)

C à vous : Valérie Damidot se livre : "Quand t’es victime d’un pervers narcissique, c’est parce que t’es une fille forte" (vidéo)

Invité d'Anne-Sophie Lapix dans C à Vous, Valérie Damidot s'est confiée sur son livre autobiographique, "Le coeur sur la main, le doigt sur la gâchette". Dans ce dernier, elle évoque une période difficile de sa vie, où elle fréquentait un pervers narcissique. Retour sur cette séquence avec Non Stop Zapping.

Anne-Elisabeth Lemoine est revenue sur l'oeuvre autobiographique de Valérie Damidot, "Le coeur sur la main, le doigt sur la gachette", dans l'émission d'hier soir de C à Vous. Un titre qui fait référence à un tatouage, avec ces éléments. Un coeur, une main, un pistolet. Ce dernier en dévoile long sur la personnalité de Valérie Damidot : "ça veut dire que je suis gentille, mais il faut pas me chercher", explique t-elle. De nature douce, gentille, la femme est un paradoxe. Derrière son fort caractère, elle cache une nature très sensible. On a donc eu du mal à la croire quand elle a dit avant d'intégrer DALS 7 qu'elle était trop timide. "Toi, timide? Euh, ouais...", se rappelle t-elle qu'on lui avait lancé. Les deux présentatrices ont alors passé une séquence d'elle lors du dernier prime de l'émission. Lors de son passage, Valérie Damidot a dansé sur "On the Floor" de Jennifer Lopez, avec une pêche d'enfer. Une belle victoire pour celle qui ne pensait jamais y arriver. 

"ça n'intéresse pas un pervers narcissique de faire plier une faible femme, c'est un challenge gagné d'avance..." 

Mais des victoires sur sa vie, il y en a d'autres bien plus dures. Victime d'un homme qui piquait des colères froides à l'âge de vingt et un ans, Valérie Damidot a été très blessée. C'est un passage de sa vie dans lequel elle ne rentre pas en détail, pour ne mettre en cause personne et parce que ça la touche encore. La blonde a alors expliqué son ressenti sur une expérience avec un pervers narcissique, puisque c'est ainsi qu'elle définit l'homme qu'elle fréquentait.  "Je trouve qu'aujourd'hui meme si on a encore un peu de combat à mener, c'est mieux. A mon époque, il n'y avait pas d'accueil. J'arrive pour porter plainte, on me décourage presque. Et encore, je suis tombée sur des flics cool. Aujourd'hui, il y a des femmes dans les commisariats, on est mieux accueillies. Mais il y a encore beaucoup de problèmes pour confier ça. Souvent, t'en a honte. Il faut dire qu'en général quand t'es victime d'un pervers narcissique, c'est que t'es une femme forte. Ca l'interesse pas, lui, de faire plier une faible femme, c'est gagné d'avance comme challenge. Il va trouver une femme forte qu'il va dévaloriser. Je ne donne pas un livre de conseils, mais c'est quelque chose que les femmes qui le vivent doivent comprendre, elles ne doivent pas avoir honte, ce n'est pas de leur faute." Aujourd'hui, Valérie Damidot est heureuse en couple avec Régis, un homme totalement différent. 

Par Mandi Heshmati

Réagissez à l'actu people