TV

C à Vous : Un enfant de 11 ans collabore avec la police contre son père membre de la mafia calabraise

C à Vous : Un enfant de 11 ans collabore avec la police contre son père membre de la mafia calabraise

C’est une histoire exceptionnelle qu’a livré Maxime Switek ce vendredi soir dans "C à Vous". Le chroniqueur a raconté qu'un petit garçon de 11 ans a décidé de collaborer avec la police italienne contre son père, trafiquant de drogue et membre de la très puissante mafia calabraise, la Ndrangheta. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Il a seulement 11 ans et pourtant il fait trembler la très puissante Ndrangheta, la mafia calabraise. En effet, Nicola, comme les médias et la police l’appelle pour ne pas divulguer sa véritable identité, a livré à la police italienne de véritables secrets sur son père Gregorio Malvaso membre d’un des clans de l’organisation criminelle et qui est aujourd’hui en détention préventive comme l’a expliqué le chroniqueur Maxime Switek ce vendredi soir dans C à Vous sur France 5.

C’est sa mère qui a été arrêtée pour complicité qui a dans un premier temps accepté de collaborer avec les autorités contre son mari. Elle a ensuite demandé à son fils de faire de même sachant que son père lui avait appris les "ficelles du métier". Le petit Nicola a ainsi appris à tirer avec une arme, assisté à des réunions avec les parrains et aidé à confectionner des sachets de drogue.

"J’ai vu la drogue, les armes surtout des pistolets"

Et devant les enquêteurs le jeune garçon a décidé de tout dévoiler et notamment des indices très précieux comme les noms, l'organigramme, les lieux de rendez-vous et même les numéros de téléphone des membres en donnant la carte SIM que son père utilisait.

"J’ai vu la drogue, les armes surtout des pistolets…La drogue, je l’ai toujours vue dans le garage. Une fois, j’ai vu de l’herbe et puis de la drogue en poudre, je ne sais pas comment elle s’appelle. Elle était blanche", a-t-il expliqué aux policiers. Et quand ces derniers lui ont demandé comment il savait que c’était de la drogue, Nicola a été clair et précis : "Parce que la marchandise était cachée dans le coffret de l’autoradio qu’on pouvait retirer. Je ne pense pas qu’on cache une tarte dans un coffret d’autoradio."

Depuis quatre mois, il vit caché avec sa mère par peur des représailles quelque part en Italie. Il va certainement devoir témoigner contre son père lors de l'ouverture du procès et va donc sans doute ébranler le fonctionnement de la très dangereuse Ndrangheta.

Réagissez à l'actu people