TV

C à vous : Roselyne Bachelot se défend face aux accusations de Clara Luciani (vidéo)

C à vous : Roselyne Bachelot se défend face aux accusations de Clara Luciani (vidéo)

Ce mercredi 9 septembre, Roselyne Bachelot est revenue sur le plateau de "C à vous", mais cette fois-ci en tant que ministre de la Culture. Ce passage dans l'émission lui a permis de régler ses comptes avec la chanteuse Clara Luciani. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

L'univers de la culture va mal. La pandémie de coronavirus a eu un terrible impact sur de nombreux secteurs et les artistes font partie des personnes qui en souffrent. Des concerts et spectacles sont annulés à cause de la forte circulation du virus. C'est une situation inédite qui crée de nombreuses tensions. Le 17 août dernier, Clara Luciani a pris possession de son compte Instagram pour pousser un coup de gueule contre l'actuelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Dans une story, la chanteuse a déploré : "Vous passez de bonnes vacances madame Roselyne Bachelot ? Parce que nous, on a mal au bide et au cœur et on attend des réponses qui n’arrivent pas. Mon métier me manque, mon public me manque, et je pense à tous les travailleurs du monde du spectacle et je leur envoie tout mon soutien.".

La ministre se défend

Ce coup de gueule a été poussé après que le Puy du Fou ait obtenu une dérogation spéciale pour organiser un spectacle rassemblant 9 000 personnes, alors que la plupart des concerts et spectacles sont annulés... Présente sur le plateau de "C à vous", ce mercredi 9 septembre, Roselyne Bachelot a tenu à réagir suite à cette attaque qui ne lui a pas du tout plu. Elle s'est défendue devant ses anciens collègues en expliquant : "Un petit mot sur Clara Luciani... je trouve ça inutile, comme si je me tournais les pouces rue de Valois (Ministère de la Culture et de la Communication). Vous connaissez la vie des ministres, c’est mesquin.". Un petit clash qui ne devrait pas apaiser la situation. Le monde de la culture est en danger et c'est ce que déplorent les artistes.

Par Solène Sab

Réagissez à l'actu people