TV

C à Vous : Pour Yves Lecoq, Vincent Bolloré veut être "le maître du jeu" au sujet des Guignols

C à Vous : Pour Yves Lecoq, Vincent Bolloré veut être "le maître du jeu" au sujet des Guignols

Alors que "Les Guignols de l’Info" ont bien failli disparaître de l’antenne avec l’arrivée de Vincent Bolloré à la tête du groupe Canal, les célèbre marionnettes seront de retour sur les écrans dans le courant du mois d’octobre. Invité sur le plateau de "C à Vous", Yves Lecoq, qui fait des imitations depuis 27 ans pour le programme, s’est confié à Anne-Sophie Lapix. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Courant octobre, "Les Guignols de l’Info" seront de retour après avoir failli être déprogrammés par Vincent Bolloré qui a repris les rênes du groupe Canal. Mais même si le programme fait toujours parti de la grille de "Canal +", d’importants changements vont être apportés à l’émission satirique et notamment le passage en crypté.

Et concernant ces changements, Yves Lecoq, l’une des voix emblématiques des "Guignols", s’était exprimé dans un premier temps en juillet dernier sur "MFM Radio". "En crypté, ça enlève quand même un peu de l’influence qu’on pouvait avoir sur telle ou telle tranche de public et d’horaire. Déjà, c’est un peu mis de côté. En disant qu’ils ont sauvé l’existence des Guignols, les marionnettes existent encore, on ne les met pas toutes au feu… Mais bon, les changements d’auteurs, ça peut changer aussi l’esprit".

L’humoriste a détaillé également dans les colonnes du magazine "Closer" de cette semaine ce qui va changer pour le téléspectateur avec un brin d’amertume. "Ce ne sera plus sous la forme d'un JT avec PPD. Nous serons en crypté chaque soir et rediffusé le week-end en clair. Il n'y aura plus de direct, a-t-il expliqué avant d'ajouter : "On nous demande de moins parler de politique française, de nous tourner vers l'international (…) une façon de nous mettre de côté...".

"Les Guignols c’est l’image de liberté de Canal"

Et ce vendredi soir, Yves Lecoq s’est rendu sur le plateau de C à Vous et bien entendu il s’est exprimé sur "Les Guignols de l’Info" et a confié qu’il a été "surpris" car la décision de Vincent Bolloré était "brutale".  "Je pense qu’au début il a voulu être le maître du jeu."

Puis, si le programme a reçu énormément de soutien certains ont déclaré que "Les Guignols" n’était plus si drôle que par le passé. Et l’humoriste a souhaité répondre à ces attaques. "Il y a toujours des gens qui ont dit ça, mais pourquoi ils sont toujours là avec deux millions d’audience et pourquoi il y a eu tant de réactions pour la fin des Guignols (…) De dire que les Guignols sont nuls c’est méchant. On ne peut pas être régulier."

Enfin malgré tous les changements apportés au programme, il souhaite que l’esprit des "Guignols" perdure. "C’est l’image de liberté de Canal donc maintenant faut que ça reste comme ça sinon ce n’est plus "Les Guignols"."

 

 

Réagissez à l'actu people