TV

C à vous : Patrick Cohen fustige Eric Naulleau après ses propos sur les mesures sanitaires (vidéo)

C à vous : Patrick Cohen fustige Eric Naulleau après ses propos sur les mesures sanitaires (vidéo)

Invité dans C à Vous ce mardi 3 novembre, Eric Naulleau a dénoncé la gestion de la crise sanitaire envers les lieux culturels avec des propos qui ont fait réagir Patrick Cohen. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

L'annonce d'un deuxième confinement en France a relancé certaines tensions. La fermeture des commerces jugés non essentiels a fait s'élever de nombreuses voix, notamment pour soutenir les lieux culturels et les librairies. Alors que le gouvernement a interdit la vente des produits culturels dans les centres commerciaux face aux critiques, Eric Naulleau a dénoncé les mesures sanitaires dans "C à vous" sur France 5 ce mardi 3 novembre. "Dans tous les lieux culturels, les mesures sanitaires ont été respectées scrupuleusement, estime l'écrivain. Au théâtre, au cinéma, dans les librairies (...) C'est un concept de punition collective à partir de l'irresponsabilité de quelques-uns...", a lancé l'écrivain. Ses propos ont alors agacé Patrick Cohen qui lui a rétorqué : "Ne dites pas ça ! Ca contribue à affaiblir les messages sanitaires. C'est très important ce qu'il se passe en ce moment, c'est très grave".

"C'est irresponsable ce que vous dites"

"Dire que c'est une punition collective, c'est faire en sorte que les gens s'en affranchissent. Est-ce que j'ai le droit de dire que c'est irresponsable ?", a fustigé Patrick Cohen. "Je pense Eric que c'est irresponsable ce que vous dites", lui a-t-il assuré. Décidé à poursuivre, Eric Naulleau a ajouté sur la gestion de la crise sanitaire : "Je ne comprends pas très bien le distinguo qui est fait entre certains commerces et les librairies (...) Je suis dans un coin où il y a beaucoup de cafés et je peux vous dire que certains respectaient les consignes et d'autres s'en foutaient complètement. Je trouve que le concept de punition collective...". Le chroniqueur de TPMP estime qu'il "aurait fallu sévir contre les lieux où ils régnaient des irresponsabilités quand il était temps".

 

 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people