TV

C à Vous : Nicolas Bedos revient sur son clash avec Yann Moix dans ONPC (Vidéo)

C à Vous : Nicolas Bedos revient sur son clash avec Yann Moix dans ONPC (Vidéo)

Samedi dans "On n’est pas couché", le ton est monté entre Yann Moix et Nicolas Bedos. Invité ce lundi dans "C à Vous", le fils de Guy Bedos a accepté de revenir sur ce clash avec l’écrivain. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Le samedi soir, l’émission "On n’est pas couché" fait régulièrement le buzz entre les clashs, les tensions et les échanges tendus qui opposent les invités et les chroniqueurs. Il y a de cela un an, Nicolas Bedos avait avoué dans "Society" qu’il comprenait les personnalités qui refusaient de participer à l’émission. "J’ai des amis comme Dujardin, Canet et Mélanie Laurent qui ne veulent pas y aller. Je les comprends. Ils n’ont pas envie de risquer leur peau ou la peau d’un film qui a coûté une fortune. Cette émission fait peur aux artistes, c’est l’une de ses limites. Ceux qui y vont sont soit très nécessiteux, soit très courageux ou très armés face à la répartie."

"Je le préfère à l'écrit plutôt qu'à l'oral"

Et visiblement, Nicolas Bedos n’a pas peur de participer lui à "ONPC" puisqu’il était présent samedi dernier sur le plateau de Laurent Ruquier. D’alleurs, il s’est fait remarquer lors d’un échange tendu avec Yann Moix. "Je voudrais dire à Nicolas Bedos que je pose des questions violentes parce que la réalité parfois est violente, que je pense aussi aux violences faites à ces femmes, moi je n’ai pas signé la pétition des 343 salauds favorables à la prostitution", a lancé Yann Moix. Nicolas Bedos a répliqué : "Mais t'es vraiment un petit con. T'es vraiment dégueulasse de faire ça." Et ce lundi soir dans "C à Vous", le fils de Guy Bedos a accepté de revenir sur ce clash. "J’ai dit ce que je pensais (…) Il n'y a pas de mépris entre nous. Je le préfère à l'écrit plutôt qu'à l'oral (…) Mais ça ne m’empêche pas de l’estimer par ailleurs. Je dis ce que je pense sur un plateau télé, vous n’avez pas l’habitude mais il faut s’y faire."

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people